Archives
18 février 2013

Tombe la neige, et alors?

La VW Passat Alltrack est dotée d’une répartition intelligente de la puissance et a le mérite d’afficher un faible taux d’émission de CO2.

La VW Passat Alltrack Bluemotion

Chers lecteurs, vous l’avez peut-être remarqué, chez «Migros Magazine», nous nous efforçons de ne tester que des voitures de catégorie A ou B. Sans entrer dans les détails techniques, on peut résumer ce critère en disant que ce sont des véhicules à faibles émissions de CO2.

Bien souvent, les 4×4 ne rentrent pas dans ces catégories, mais aujourd’hui la majeure partie des marques se donne la peine de développer des voitures toujours moins polluantes.

Cette semaine, j’ai eu la chance de rouler en VW Passat Alltrack, un de ces 4×4 de nouvelle génération qui émet moins de CO2 que bien d’autres véhicules de poids similaire en deux roues motrices.

Et quel soulagement de pouvoir grimper partout, même sur les chemins non déblayés alors que les voisins patinent et font hurler leur moteur. Vous l’avez constaté, pas besoin d’aller en haute montagne pour se retrouver dans des situations difficiles.

En début de soirée, sur l’autoroute reliant Neuchâtel à Lausanne, alors que le gris de la route n’était plus visible, je n’avais pas l’impression de me trouver en péril. Au contraire. A bord de ce break rutilant, après avoir d’abord suivi les autres usagers qui roulaient presque «au pas», je me suis décidée à tester ce véhicule comme il le méritait. Hop sur la piste de gauche! Au fur et à mesure que j’apprivoisais la voiture de la semaine, ma vitesse augmentait.

A nul moment je n’ai joué les inconscientes, rassurez-vous! La Passat Alltrack ne m’a jamais donné l’impression de glisser ou de ne pas maîtriser les éléments. En plus d’un parfait sentiment de sécurité, j’étais fort bien installée et, rien que pour la beauté de ce paysage monochrome, j’ai décidé de repousser mon heure de rentrée en faisant un grand détour par la campagne vaudoise.

Une merveille!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

A l'intérieur de la Passat, conducteur et passagers se sentent comme dans un salon roulant. (photo LDD)

L'habitacle

De la place plus qu’il n’en faut, un confort hors norme accentué par une technologie à bord grand luxe. En plus de se sentir en parfaite sécurité, on y est fort bien installé, un vrai salon sur quatre roues.

Le coffre

Sans même rabattre les sièges, le coffre de la Passat Alltrack offre déjà un volume de 603 litres. Une petite ouverture dans la banquette arrière, dans le dossier du siège central rabattable en accoudoir, permet de glisser des objets de longue taille en préservant deux places assises. Lorsque la banquette est totalement rabattue, on passe à plus de 1730 litres de volume. Petit plus: le siège du passager avant est aussi rabattable, pour encore plus d’espace de chargement.

La fonction 4MOTION répartit l’ensemble de la puissance de manière optimale. (photo LDD)
La fonction 4MOTION répartit l’ensemble de la puissance de manière optimale.(photo LDD)

La répartition de la puissance

Un châssis conçu pour maîtriser les terrains les plus hostiles et une fonction 4MOTION qui répartit l’ensemble de la puissance de manière optimale sans exploser les chiffres de consommation. La sécurité est accrue, même à vive allure dans un virage, elle colle à la route.

Le tableau de bord

Le tableau de bord aux lignes épurées est fort bien équipé. (Photo LDD)
Le tableau de bord aux lignes épurées est fort bien équipé. (Photo LDD)

Sobre et joliment dessiné, le tableau de bord est de belle facture. Avec ses chromes brossés, sa petite horloge à aiguille qui trône au-dessus de la console centrale, fort bien équipée tout en étant épurée, on n’est pas dans l’originalité ni l’innovation, mais le rendu est très élégant et agréable d’utilisation.

Le look

Un break qui a fière allure, classique et sportif à la fois. On remarque ses pare-chocs ex­pressifs à l’avant comme à l’arrière, ses (trop) nombreux détails chromés et son allure robuste de battante.

Auteur: Leïla Rölli