Archives
15 décembre 2014

Trois semaines pour les papas

La nouvelle convention collective nationale de travail Migros prolonge le congé maternité et paternité, entre autres avantages.

Fabrice Zumbrunnen
Fabrice Zumbrunnen est membre de la direction générale de Migros et chef du département Ressources 
humaines, Affaires culturelles et sociales, Loisirs (photo: Lea Meienberg).

La nouvelle convention collective nationale de travail (CCNT) de Migros, valable pour près de 50 000 employés de trente-neuf entreprises Migros, entrera en vigueur le 1er janvier 2015.

Fabrice Zumbrunnen, qu’apportera la nouvelle convention collective nationale de travail (CCNT) aux collaborateurs?

Ces derniers bénéficieront de nouveaux avantages. Le congé maternité, par exemple, passera de 16 à 18 semaines, avec paiement intégral du salaire. Quant au congé paternité rémunéré, il sera prolongé d’une semaine, atteignant ainsi trois semaines. A cela s’ajouteront des améliorations en matière de politique familiale. A l’avenir, le texte dans son ensemble servira de référence dans le domaine du commerce de détail suisse.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement?

La nouvelle CCNT contribue à mettre sur pied d’égalité les différents modes de vie et structures familiales dans de nombreux domaines de la politique familiale. Ainsi, les beaux-parents et parents nourriciers seront considérés comme les parents de sang, tandis que le partenariat enregistré de personnes de même sexe et le concubinage seront assimilés au mariage. Enfin, les enfants adoptés bénéficieront du même statut que les enfants biologiques.

Quelles sont les autres particularités de ce texte?

Il garantit des conditions d’engagement exemplaires et s’applique aussi bien aux collaborateurs de la M-Industrie, de la logistique, de la Banque Migros ou des magasins. Offrant des avantages substantiels, il est le fruit d’un large consensus entre divers partenaires sociaux.

Auteur: Petermann, Chris