Archives
16 novembre 2015

Un animal qui a du piquant

Le hérisson est une bête tout aussi mignonne qu’utile au jardinier, car il apprécie d’avoir des limaces à son menu. En cette période, il se prépare à affronter l’hiver.

Dessin d'un hérisson à la recherche de limaces dans la forêt automnale
Le hérisson tente de se rassasier de son mieux en automne pour anticiper la perte de poids qu’il subira lors de son hibernation.

Si, un soir d’automne, tu entends des bruits de mastication dans ton jardin,cela pourrait bien être un hérisson. Bien qu’à cette période de l’année ce petit mammifère commence déjà à hiberner, il lui arrive de continuer à chercher de la nourriture jusqu’à mi-novembre, s’il n’a pas encore constitué des réserves de graisse suffisantes.

Mais à cette époque, il ne trouve plus les coléoptères, chenilles et vers de terre qui constituent ses proies favorites. Il peut alors se rabattre sur des croquettes pour chats qui traînent dans le coin.

Si tu aperçois un hérisson, ne lui donne ni à manger ni à boire, et surtout pas du lait de vache! Mieux vaut te renseigner sur la meilleure façon de lui venir en aide.
Les experts de proherisson.ch se feront un plaisir de te prodiguer des conseils.

Dès que les hérissons sont assez gras, ils cherchent un endroit protégé pour hiberner, pelotonnés les uns contre les autres, par exemple des tas de feuilles ou des branchages qui resteront en place jusqu’au printemps. Certains installent de petites maisons dans leurs jardins exprès pour eux.

Les hérissons mâles sortent de leur sommeil vers la mi-mars, les femelles vers début avril. Ils ont perdu beaucoup de poids au cours de l’hiver et doivent chercher de la nourriture dès leur réveil. Il leur arrive également de manger des limaces, un service apprécié par de nombreux propriétaires de jardins!

Auteur: Yvette Hettinger

Illustrations: Bunterhund,