Archives
1 février 2016

Un bijou monté sur tige

Fascinante et mystérieuse, l’orchidée papillon, ou Phalaenopsis, est une plante tropicale, facile à vivre. Une beauté ciselée qui ne demande presque rien, mais qui donne tout.

Dessin d'une orchidée Phalaenopsis gigantea
L'hampe florale de la Phalaenopsis gigantea peut mesurer jusqu’à un mètre.

Originaire d’Asie du Sud-Est, l’orchidée a d’abord séduit les scientifiques et les collectionneurs, de Charles Darwin à… Nero Wolfe! Le premier a peaufiné sa théorie de l’évolution en observant un sphinx butiner une étoile de Madagascar. Et le second, détective de fiction en chaise roulante dans la série TV éponyme , résout ses enquêtes en cogitant dans sa serre aux orchidées.

Atout de charme des écrivains décadents, puis des surréalistes – Oscar Wilde, Boris Vian, André Pieyre de Mandiargues – la belle excentrique s’est aussi taillé une place de choix dans la littérature...

Bref, objet de curiosité, l’orchidée intimide. Elle fascine, mais on n’ose l’approcher, encore moins la posséder. Et pourtant, au fond, sous ses airs précieux de fleur exquise et délicate, c’est une grande fille toute simple, surtout le genre «Phalaenopsis».

A l’aise en appartement, elle ne se contente que d’un peu de mousse et d’écorce de pin, d’un arrosage une fois par semaine à l’eau non calcaire et de quelques coups de vaporisateur sur les racines aériennes et les feuilles, histoire de lui rappeler ses forêts tropicales. Ainsi traitée, la belle vous le rendra au centuple en vous offrant des fleurs longue durée, tellement parfaites qu’on les croirait en plastique. Comme des bijoux ailés… prêts à s’envoler.

Il existe des orchidées qui ne mesurent que quelques centimètres. Mais la plus grande d’entre elles, «Phalaenopsis gigantea», a une hampe florale qui peut mesurer jusqu’à un mètre.

Croquis d'un papillon de nuit.
En grec, «phalaina» signifie papillon de nuit et «opsis» semblable, d'où le nom de la fleur.

Le terme de Phalaenopsis provient de la similitude entre la fleur et une espèce de papillon de nuit. En grec, «phalaina» signifie justement papillon de nuit et «opsis» semblable.

Croquis d'une orchidée sur un tronc d'arbre.
Cette plante n'a pas besoin de terre, se nourrissant principalement de l’humidité de l’air.

Le Phalaenopsis est une plante épiphyte. Ce qui signifie que, dans son milieu naturel, elle pousse en hauteur sur les branches des arbres. Pas besoin de terre, elle se nourrit de l’humidité de l’air et des sels minéraux contenus dans l’écorce.

Croquis d'une orchidée en fleurs.
L’orchidée papillon est une vraie championne de longévité

Championne de longévité, l’orchidée papillon peut fleurir pendant huit mois d’affilée sans interruption. Qui dit mieux?

Texte: © Migros Magazine | Patricia Brambilla

Auteur: Patricia Brambilla et Jean-Luc Pasquier

Illustrations: Bunterhund,