Archives
11 mars 2013

Un camion-magasin de légende

L’histoire de Migros débute en 1925 avec cinq camions-magasins vendant dans la rue les six produits de l’assortiment d’alors. Témoin de l’histoire du XXe siècle, un ancien modèle est exposé au Musée suisse des transports.

Presque aussi connu que Gottlieb Duttweiler, le camion-magasin Migros a balisé l’histoire du commerce de détail suisse. Dès 1925, une flotte de cinq véhicules Ford TT, la version utilitaire du célèbre modèle Ford T, commence à circuler dans les rues de Zurich pour livrer aux consommateurs des produits à la fois bon marché et de qualité.

Pour admirer aujourd’hui l’une de ces échoppes roulantes, il suffit de se rendre au Musée suisse des transports de Lucerne qui expose un camion-magasin datant de 1926. Qui se tient devant lui sera tout d’abord étonné par ses dimensions compactes. A côté d’un poids lourd actuel, ce véhicule aurait presque l’air d’un jouet. Quant à ses performances, elles ne sont guère impressionnantes: le moteur développait 20 chevaux pour une vitesse de pointe de 35 km/h…

Un véhicule d'une portée historique! (Photo: LDD)
Un véhicule d'une portée historique! (Photo: LDD)

Interrogé sur les raisons ayant poussé Gottlieb Duttweiler à porter son choix précisément sur ce modèle, This Oberhänsli, conservateur de la halle du transport routier, répond sans hésiter: «C’est sans doute parce que la Ford TT était un véhicule robuste et d’une géniale simplicité. Cette voiture haute sur roues avait aussi de vraies qualités de véhicule tout-terrain.» A son volant, un paysan américain pouvait sans problème rouler à travers champs et, en cas de panne, rafistoler lui-même le moteur à l’aide d’un marteau et d’une clé anglaise.

En Suisse aussi, la garde au sol importante de la Ford T lui conférait un avantage de taille sur les routes souvent truffées de nids-de-poule des années 1920.

Un modèle qui incarne parfaitement l’esprit Migros

This Oberhänsli, conservateur au Musée suisse des transports, ne tarit pas d’éloges sur les premiers camions-magasins Migros: «Un modèle d’une géniale simplicité.»
This Oberhänsli, conservateur au Musée suisse des transports, ne tarit pas d’éloges sur les premiers camions-magasins Migros: «Un modèle d’une géniale simplicité.»

Pour le fondateur de Migros, la principale qualité de cette voiture était cependant son prix. La Ford T et sa variante utilitaire étaient en effet les premiers véhicules construits en série à Detroit. En optant pour cette solution, Henry Ford, pionnier de l’automobile, a pu abaisser le prix de ses modèles et les rendre abordables pour la classe moyenne.

«Avant l’introduction des chaînes de montage, les voitures coûtaient en moyenne quatre fois le salaire annuel d’un ouvrier spécialisé. La Ford T, elle, coûtait seulement la moitié d’un salaire annuel, précise This Oberhänsli. Lors de sa première commercialisation, son prix était compris entre 650 et 850 dollars, ce qui correspond à 16 000 francs aujourd’hui.»

Alliant qualité et prix, le modèle Ford incarnait donc parfaitement l’esprit Migros.

Auteur: Michael West

Photographe: Christof Schürpf