Archives
31 octobre 2016

Un foulard pour tout emballage

L’art japonais du furoshiki consiste à emballer son présent dans un tissu. Marina Vermot, enseignante à l’Ecole-club Migros de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds, vous présente deux techniques de base.

Pour pratiquer l’art du furoshiki, Marina Vermot n’a besoin de connaître que quelques nœuds esthétiques.

Un joli foulard carré et… c’est tout. Le furoshiki, ou art d’emballer ses cadeaux dans un tissu, n’exige que de connaître quelques nœuds esthétiques pour confectionner un paquet. «Selon la légende, le furoshiki (qui veut dire «bain» et «poser à plat») servait aux chefs de guerre à emballer leurs affaires lorsqu’ils allaient se baigner», explique Marina Vermot, enseignante à l’Ecole-club Migros de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. Celle-ci présente ici deux techniques de base, mais il en existe encore une quantité!

Afin de bien réussir son furoshiki, il faut choisir un tissu dont les côtés sont trois fois plus grands que ceux du cadeau lui-même. Un tissu double face permet un emballage plus esthétique, il suffit ensuite de faire – et refaire si nécessaire – les nœuds pour obtenir un beau paquet.

Au Japon, la tradition veut que celui qui offre ouvre l’emballage devant le fêté, puis récupère son tissu. Mais un joli foulard peut aussi compléter le cadeau à la perfection.

Emballage classique (Otsukai Tsutsumi):

1 Pour tous les objets plats et rectangulaires de type CD, livres, boîtes de jeux ou de chocolat, etc.

2 Placer le paquet en diagonale par rapport aux côtés du foulard, sinon l’emballage sera impossible à réaliser.

3 Rabattre le coin du bas, puis le coin du haut sur l’objet. Attention: s’il y a une étiquette, vérifier qu’elle est placée sur un des coins qu’on rabat!

4 Réunir tout le coin gauche dans une main, en plaquant sa prise contre le bord du paquet.

5 Faire de même avec le coin droit. Faire un nœud simple avec les deux coins. Faire un second nœud, plat cette fois-ci, sur le premier.

6 Arranger joliment les nœuds. Selon son goût, rabattre en arrière le coin resté libre et le glisser sous le nœud, ou alors le laisser simplement ressortir un peu au bord du paquet.

Emballage «double nœud» (Futatsu Tsutsumi):

1 Pour tous les longs objets rectangulaires. Prendre le tissu de 80 cm/80, placer à nouveau l’objet en diagonale sur le foulard. Saisir en même temps le coin du bas et celui du haut.

2 Les ramener l’un vers l’autre, puis les croiser en tirant un coin vers la gauche et l’autre vers la droite.

3 Prendre la pointe au milieu, ramener le coin de droite vers le centre et nouer les deux extrémités de tissu.

4Faire de même de l'autre côté. Resserrer un peu les noeuds et vérifier que le tissu ne baille pas.

5 Faire un nœud plat de chaque côté.

6 Arranger le tout du bout des doigts.

En vidéo: l’emballage «lapin»

Texte: © Migros Magazine | Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Mathieu Rod