Archives
14 mai 2012

Un grand amour pour des mini-chevaux

Elle est à la tête du seul élevage d’American Miniature Horse de Suisse romande, une race d’équidés miniatures de toute beauté qui a été créée, à l’origine, pour travailler dans les mines.

Caroline Monnard et un de ses mini-chevaux
Caroline Monnard: «Les mini-chevaux sont plus raffinés, plus énergiques et ont meilleur caractère que les poneys.»

Drôle d’écurie que celle de Caroline Monnard! Située à Vilars (NE), elle n’abrite que des équidés hauts comme trois pommes (ils mesurent entre 60 et 80 cm au garrot) de la race American Miniature Horse. «Je suis la seule à élever des chevaux de ce type en Suisse romande», relève cette quadra avec un brin de fierté dans la voix. Il faut dire qu’elle a toujours rêvé de pouvoir vivre un jour de sa passion pour les canassons.

D’aussi loin qu’elle se souvienne, cette femme énergique n’a jamais cessé d’aimer les coursiers. Son enfance, elle la passe dans sa famille à Neuchâtel, entre leçons d’école et d’équitation. Son adolescence chez un couple en Camargue, au milieu des chevaux et des taureaux. A cette époque, Caroline était une sauvageonne qui préférait la compagnie des animaux à celle des hommes.

De retour au pays, elle bosse dans un manège. Puis, change d’orientation. «J’ai travaillé dans un centre d’écoute Tomatis. Je m’occupais d’autistes en particulier.» Douze ans plus tard, nouveau virage à 180 degrés: elle entame une formation de tapissière-décoratrice qu’elle devra abandonner à cause d’un pépin de santé. «Une hernie discale m’a clouée au lit pendant deux ans, mais je m’en suis sortie. J’ai eu raison de ne pas croire les médecins qui disaient que je ne marcherais plus.»

Remise en selle, Caroline Monnard se lance dans l’élevage de poneys. «C’était avant que je ne voie sur internet la photo d’un cheval miniature américain.» Coup de foudre! Elle en importe des Etats-Unis et découvre alors des mini-équidés aux maxi-qualités: «Ils sont plus raffinés, plus énergiques et ont meilleur caractère que les poneys.» Pas de doute, ces petites bêtes de concours, sélectionnées à l’origine pour trimer dans les mines, l’ont conquise. Totalement.

Mon élevage

«Il existe plusieurs races de petits chevaux. Mais l’American Miniature Horse, c’est le plus fin, le plus raffiné et le plus recherché aussi. A part sa taille, rien ne le distingue des équidés, entre guillemets, normaux.»


L'autre passion de Caroline Monnard: la salsa!
L'autre passion de Caroline Monnard: la salsa!

Un dada

«La salsa, j’en suis vraiment raide dingue! J’ai d’ailleurs le projet de créer une salle au rez-de-chaussée de ma maison pour pouvoir m’éclater encore davantage et organiser aussi des soirées dansantes.»


«Athena», un jack russel, et «Flo», un chihuahua.
«Athena», un jack russel, et «Flo», un chihuahua.

Mes fidèles compagnons

«Athena» est un jack russel et «Flo» un chihuahua. Je me sens bien en leur compagnie, jamais je ne pourrais m’en séparer. J’ai toujours eu des chiens. Le précédent, c’était un énorme saint-bernard!»


Tamara (14 ans) et Guillaume (10 ans) comptent plus que tout pour elle.
Tamara (14 ans) et Guillaume (10 ans) comptent plus que tout pour elle.

Mes enfants

«Tamara (14 ans) et Guillaume (10 ans) sont comme l’eau et le feu: lui est tranquille, elle énergique. L’important à mes yeux, c’est qu’ils aillent bien parce qu’ils comptent plus que tout au monde pour moi.»


«Lick», sept fois champion du monde de beauté.
«Lick», sept fois champion du monde de beauté.

L’étalon

«Lick» a été sept fois champion du monde de beauté. Je l’ai acheté à une éleveuse du Texas que je connais bien. Je savais qu’avec un cheval de cette valeur, je ne risquais pas d’avoir de mauvaises surprises.»


La ferme qu'elle rénove depuis deux ans.
La ferme qu'elle rénove depuis deux ans.

La maison

«Ça fait deux ans que je rénove cette ferme. Je fais tout moi-même, sauf le sanitaire et l’électricité. C’est la première fois que je me pose, que je m’investis dans une maison. Avant j’étais plutôt bohème…»

Auteur: Alain Portner

Photographe: Xavier Voirol