Archives
15 août 2016

Un œuf mis en bouteille

«A terre, les marins s’amusent parfois à mettre des bateaux en bouteille… Et si on essayait avec un œuf?»

Anna regarde étonnée l'œuf encore coincé dans le goulot de la bouteille.
Comment faut-il s'y prendre pour arriver à faire passer l'œuf au travers du goulot de la bouteille?
Anna présente le matériel nécessaire à l'expérience
Avez-vous vous aussi tout ce qu'il vous faut?

Anna aimerait pouvoir enfin démarrer cette expérience. Elle a d’ailleurs déjà réuni tout le matériel nécessaire, à savoir une carafe, un bout de papier, une boîte d’allumettes et un œuf dur.

Anna en train d'éplucher l'œuf
Commencez par déshabiller l'œuf.

Il s’agit maintenant de déshabiller l’œuf, d’enlever sa coquille avec délicatesse, sans oublier de retirer la petite peau qui l’entoure. Et surtout, on résiste à la tentation de le gober tout entier! C’est maintenant qu’un adulte entre en scène pour bouter le feu au bout de papier avant de le glisser dans la carafe. Ne reste plus alors à notre savante en herbe qu’à déposer l’œuf sur le goulot.

Anna montre l'œuf au fond de la bouteille en faisant une grimace d'étonnement.
Etonnant!

Pas le temps de dire ouf! qu’un «plop» retentit et que l’œuf dur est inexorablement aspiré au fond de la carafe. Anna se demande maintenant comment elle va faire pour le sortir de sa prison...

Le phénomène

Comment un œuf peut-il entrer dans une carafe au col si étroit? Tout bonnement grâce à la combustion du bout de papier qui va créer une dépression dans le flacon.

En fait, la combustion consomme l’oxygène enfermé dans le pichet et produit du dioxyde de carbone ainsi que de l’eau qui va se condenser sur les parois de verre et former de la buée.

Conséquence: il y a moins de gaz à l’intérieur, ce qui fait descendre la pression dans la bouteille et, du coup, l’œuf est aspiré.

Texte: © Migros Magazine | Alain Portner

Auteur: Alain Portner

Photographe: Mathieu Bernard-Reymond