Archives
27 mars 2017

Un oiseau de nuit

Tu ne l’as certainement jamais vue, mais tu l’as peut-être déjà entendue sans même la remarquer. C’est que la chouette hulotte aime la discrétion: elle passe ses journées cachée dans son arbre et n’en sort que pour chasser dès la tombée du jour.

En tenue de camouflage: le plumage de la chouette hulotte ressemble à l’écorce des arbres.

Autrefois, on disait que celui qui entendait une chouette hulotte mourait. Evidemment, c’est absurde. Comme son cousin le hibou moyen-duc, la chouette hulotte n’est pas un oiseau rare. Relativement grande, elle mesure 40 centimètres. Toutefois, elle vit à des endroits où il y a beaucoup de vieux arbres et chasse la nuit. Ses plumes sont identiques aux écorces. La journée, elle reste en général dans son trou. Elle y passe toute sa vie, de préférence avec le même partenaire. La chouette hulotte a son propre territoire de chasse.

En mars, le mâle commence à parader, ce qui signifie qu’il chante pour la femelle afin qu’elle ait envie d’avoir des petits avec lui. Entre avril et juin, la femelle pond environ quatre œufs qu’elle couvera. Elle le fait seule. Pendant ce temps, le mâle lui amène des souris, des insectes, des rats, des écureuils ou même des petits oiseaux. Comme tous les hiboux et les chouettes hulottes, la femelle recrache ensuite les os et les restes indigestes en boules, appelées pelotes de réjection. Plus tard, les parents apporteront de la nourriture aux petits affamés avant qu’ils puissent eux-mêmes voler et chasser. A 5 mois déjà, ils ressembleront à des adultes.

Texte: © Migros Magazine | Andrea Fischer

Auteur: Andrea Fischer

Illustrations: Bunterhund (illustration)