Archives
10 avril 2017

Un rouquin malin

Dans les contes, les renards sont toujours particulièrement rusés. Difficile donc de leur faire confiance. Toutefois, pas besoin d’avoir peur. Les lointains cousins des chiens sont avant tout d’admirables artistes de la survie.

Dessin d'un renard qui erre dans la ville la nuit.
Le renard vient de plus en plus souvent chercher sa nourriture dans les villes.

Le renard n’est pas si différent de nous. Il est omnivore, s’adapte facilement et peut vivre presque partout. Considéré comme un animal intelligent, il vit avec sa famille ou un groupe de familles dans une agréable tanière.

Parfois, elle est grande avec plusieurs sorties et parfois une simple cachette dans une souche d’arbre suffit. En hiver, le renard a un pelage épais afin d’être protégé du froid. Par ailleurs, il est de parenté avec les chiens.

Avant, il était plutôt rare de le rencontrer, mais maintenant il vient même dans les villes. Il y trouve toujours à manger dans les jardins, les poubelles ou les parcs. Entre décembre et février, les mâles et les femelles s’accouplent et au printemps, les renardeaux naissent.

L’hiver suivant déjà, ils fonderont leur propre famille. Non seulement omnivore, le renard est aussi un prédateur. Les renardeaux commencent par attraper des cafards ou des vers. Lorsqu’ils grandissent, ils mangent volontiers une souris, une poule ou un cochon d’Inde d’un clapier.

Les renards sont très beaux, mais comme pour tous les animaux sauvages, les nourrir et les caresser est interdit.

Auteur: Andrea Fischer Schulthess

Illustrations: Bunterhund,