Archives
2 mars 2015

Un soleil en hiver

Audacieux, l’hamamélis est un des premiers arbustes de l’année à fleurir. Sans parler de son parfum quand on le frôle… Envoûtant !

Dessin d'un hamamélis en fleurs.
Dessin d'un hamamélis en fleurs.

Quoi de plus étonnant qu’un arbuste qui fleurit quand tout le monde dort? C’est le cas de l’hamamélis, qui ose sortir ses pétales dorés, cuivrés ou carrément carmin, entre fin décembre et début mars. Alors que la nature est au repos, que tout dehors est éteint, cette plante, originaire du centre de la Chine, pousse ses fleurs lumineuses sur les branches encore nues.

Mais oui, pour peu que les jours s’allongent et que les températures passent au-dessus de zéro,

voilà que les bourgeons explosent en petits pompons ébouriffés qui dispersent à tout vent leurs parfums de jasmin et d’oranger…

Une stratégie qui en vaut bien une autre pour attirer les pollinisateurs! Mais n’allez pas imaginer que l’hiver est son seul moment d’apothéose. En automne, le rustique allume ses feuilles de tous les feux.

Des feuilles qui ont non seulement le mérite d’être flamboyantes, mais riches en tanins anti-inflammatoires et astringents.

Les Amérindiens l’utilisaient déjà pour soigner entorses, contusions et petites coupures. L’hamamélis a décidément toutes les vertus, sans parler de son charme un peu magique, qui lui vaut plusieurs surnoms: noisetier des sorcières et arbre aux araignées d’or.

Auteur: Patricia Brambilla, Jean-Luc Pasquier

Photographe: Bunterhund (illustration)