Archives
14 avril 2014

Un vrai clavier pour Ipad

Grâce à Logitech notamment, la tablette d’Apple peut se transformer en véritable PC portable. Mais quel clavier choisir?

Une jeune femme élégante avec une tablette dont le clavier est assorti à sa robe.
Les claviers pour tablette existent en plusieurs variantes.

Dans sa nouvelle version Air, plus rapide, plus légère, plus autonome, l’Ipad renforce encore son statut de maître étalon des tablettes tactiles. Du coup, l’utilisateur séduit peut être tenté de le transformer en véritable ordinateur portable. Sur l’Apple Store, plusieurs applications offrent un confort d’utilisation comparable à ce qui existe sur un ordinateur Mac ou PC. C’est le cas de Pages, qui se montre d’une égale efficacité dans sa version tablette et est par ailleurs complètement compatible avec le logiciel de saisie de texte Word de Microsoft.

Reste à trouver un clavier, le tactile d’origine ne convenant pas à de longues heures de saisie. Là aussi, des solutions existent. D’abord, le clavier Bluetooth d’Apple, qui se présente comme une version réduite de ses frères de bureau. Aucun problème de connexion (une fois pairé, il est reconnu dès le Bluetooth enclenché sur la tablette) ni d’autonomie. La frappe est très confortable. Finalement, le seul souci concerne la mobilité: dans un sac à dos ou un attaché-case, l’impossibilité de le clipper sur l’Ipad rend son transport malaisé.

Celui pour qui ce point reste essentiel se tournera plutôt vers les produits popularisés par Logitech. La firme suisse vient de sortir trois claviers spécialement conçus pour l’Ipad. Deux d’entre eux sont des étuis en tissu qui, lorsqu’ils sont fermés, protègent la tablette des chocs.

Il y en a pour tous les goûts et besoins

Ouverts, ils déploient un clavier de taille standard, soit avec des touches plastiques (Ultrathin keyboard folio, 129 francs), soit constitué d’une sorte de membrane étanche (Fabricskin, keyboard folio, 199 francs). Si le second a l’avantage de supporter un café malencontreusement renversé, la différence de prix nous fait pencher pour le premier modèle. D’autant plus que la sensation de frappe reste moinsdéroutante qu’avec le caoutchouc du second.

Quant au troisième produit, l’Ultrathin keyboard folio (109 francs), il est constitué d’une plaque d’aluminium servant de couvercle une fois fermé (mais ne protégeant alors que l’écran, contrairement aux deux autres) et dans lequel l’Ipad vient se cliquer au moment d’écrire. Autonomie et sensations de frappe sont, là aussi, excellentes. Entre les trois, le choix se feraen fonction des goûts et de l’utilisation.

Un clavier physique aussi pour Iphone

Coque-clavier «Typo» montée sur un Iphone et en pièces détachées
Coque-clavier «Typo»

Jusqu’à maintenant, le téléphone à la pomme se contentait de multiples applications de claviers virtuels. Avec la coque-clavier «Typo» équipée d’un clavier physique, l’Iphone prend des airs de Blackberry pour une saisie que son fabricant (américain) annonce deux fois plus rapide. Le système (99 dollars quand même) permet d’écrire avec un clavier plus grand et même dans le noir, grâce à des touches rétro-éclairées. Une bonne idée pour celles et ceux qui préfèrent de «vraies» touches. «Typo» est à commander pour l’instant directement sur le site du fabricant.

Texte: © Migros Magazine – Pierre Léderrey

Auteur: Pierre Léderrey