Archives
4 novembre 2013

Un week-end entre étangs et métairies

Riche en activités et balades, le Jura mérite qu’on prenne le temps de le découvrir. Florilège d’idées inspirantes.

Paysage avec un grand étang bordé de sapins, dans le Jura suisse.
Le Jura offre une multitude d’occasions idéales pour se ressourcer et profiter des joies automnales. (Photo: Keystone/Martin Ruetschi)

Le cliché veut que le Jura se résume aux mots: «ferme-sapin-cheval». Mais il suffit d’y aller pour se rendre vite compte que le Jura, c’est cela, certes – et mille fois plus. C’est d’abord la beauté de paysages spectaculaires, sans cesse différents au gré des saisons et de la lumière.

Un jour, la brume se dévide en filets sur les forêts sombres, prêtant à tout relief un aspect cotonneux digne d’un film de Tim Burton. Le lendemain, c’est un soleil doré qui baigne les collines, et fait s’élever la vapeur du flanc des chevaux.

Des visions fabuleuses qui, abordées à pied ou au pas de sa monture, dressent un décor de rêve dans lequel on s’attend sans cesse à voir surgir un elfe, une fée ou une sorcière!

Le pont de Saint-Ursanne et la ville au bord du Doubs.
Le pont est un des éléments pittoresques de la ville médiévale de St-Ursanne. (Photo: Prisma/glowimages.de)

Le Jura, c’est aussi une riche histoire et un patrimoine magnifiquement préservé, que l’on peut découvrir au fil des visites de villes: la cité médiévale de St-Ursanne, bien sûr, mais aussi Porrentruy, résidence des princes-évêques de Bâle, Delémont et sa vieille ville restaurée, ou encore le joli village de Soulce, classé au Patrimoine suisse.

Mais le Jura, c’est encore le plaisir de vivre au travers d’innombrables tables gourmandes et de lieux de séjour originaux permettant de découvrir les coulisses de la région. Le mieux est de s’y lancer en y passant un week-end selon ses envies, et pourquoi pas, y revenir!

En famille

La Fondation pour le Cheval est une maison de retraite pour chevaux, poneys et ânes qui se situe aux Breuleux, aux Bois et à Tramelan. L’établissement du Roselet, aux Breuleux, propose un «safari» destiné aux enfants, avec 12 postes. Visite guidée gratuite, sac «Safari» avec éléments de jeux: 25 fr.

Connu loin à la ronde, le taxidermiste Christian Schneiter propose la visite de son « Arche de Noé», où l’on peut observer 2500 animaux naturalisés, mis en scène dans leur milieu naturel. Ouvert les me de 14 h à 17 h 30, les sa et di de 14 h à 17 h 30. La Filature, Vicques

Détail (tête) d'une scupture grandeur nature d'un dinosaure.
Approchez sans crainte d’imposants dinosaures! (Photo: Keystone/AP/Jens Meyer)

➜ Pour voir un T-Rex grandeur nature, allez au Préhisto-Parc, qui réunit sur deux kilomètres 45 reproductions de poissons, amphibiens et dinosaures. La balade peut être combinée avec une visite des Grottes de Réclère. Du dimanche des Rameaux à mi-novembre de 10 h à 12 h et de 13 h à 17 h 30.

Un peu de sport

Le Jura est terre de randonnées. Voici quelques suggestions

Saignelégier-Les Cerlatez- La Theurre-Le Cernil– Tramelan (téléchargez le profil du parcours sous l'onglet "infos" après avoir cliqué sur le lien):12 kilomètres de marche facile, faisant passer le promeneur par le Centre Nature des Cerlatez, et la superbe réserve naturelle de l’étang de la Gruère.

Une belle balade, elle aussi facile, relie Soubey à St-Ursanne, le long du Doubs. (téléchargez le profil du parcours sous l'onglet "infos" après avoir cliqué sur le lien):

Trois parcours sans obstacles pour personnes handicapées: le tour du lac de Lucelle, une balade dans et autour de St-Ursanne, ainsi qu’une visite de Saignelégier.

Le projet E-Bike Park Jura permet de parcourir la région en profitant de 18 stations de location situées à proximité des gares, avec des options allant d’une demi-journée à plusieurs jours. Infos: Chemins de Fer du Jura et www.maisondutourisme.ch

Enfin, différentes virées à trottinette, dont la plus connue longe la ligne des Chemins de fer du Jura sur 20 km, de Saignelégier à Glovelier. Ne pas manquer de découvrir à la gare de Glovelier, l’atelier du chocolatier Bernard Colomb.

Chevaux et autres bébêtes

En sus des balades à cheval, poneys, calèche, roulotte et char attelé, il y a une autre manière de découvrir la région: il suffit de sauter dans un char à fondue! Tout est ancré à la table et il n’y a aucun risque de voir s’évader le goûteux mélange, même en cas de forts cahots. Auberge de la Gare, Monfaucon, www.tourismequestre.net, et Franches-Montagnes Destination

Une femme sur une sorte de trottinette avec une grande roue de vélo à l'avant se fait tirer dans la forêt par deux huskies
Les performances des huskies sont tout aussi impressionnantes sur la terre que sur la neige. (Photo: jura-escapade/DR)

Anouk Duflon est passionnée par les huskies et possède une meute d’une trentaine de chiens. Elle propose en toute saison des balades à traîneau (s’il y a assez de neige), du Huskybike (balade à trottinette tirée par un ou deux chiens) et des Husky Safaris (balades à pied avec un husky attelé à la taille). Jura Escapades

Avez-vous déjà goûté des crêpes à l’œuf d’autruche? C’est l’une des nombreuses activités rigolotes que vous pouvez suivre à l’élevage Autruches Aventure. Joseph Noirjean, le propriétaire, emmène également les visiteurs à la recherche de fossiles dans la région.

Rendez-vous gourmands

Impossible de se rendre dans le Jura sans goûter aux diverses spécialités du coin! L’incontournable Marché de la Saint-Martin et son «Revira» (marché identique le week-end suivant) a lieu du vendredi 8 au lundi 11 novembre, et le Revira du samedi 16 au dimanche 17 novembre 2013 à Porrentruy.

La visite d’une fromagerie productrice de Tête de Moine à Bellelay, St-Imier ou Saignelégier s’avère, elle aussi, passionnante.

Auteur: Véronique Kipfer