Archives
29 octobre 2012

Une Alfa Romeo sexy comme une pin-up

La belle voiture Italienne offre des plaisirs très intenses à celui qui monte à bord.

Alfa Romeo Giuletta
Alfa Romeo Giuletta

Impossible de ne pas succomber à ses charmes, la Giulietta est une bombe! Performante, sûre et puissante, cette pin-up signée Alfa Romeo est aussi en adéquation avec son temps, car elle respecte l’environnement grâce à son moteur MultiAir de dernière technologie. Elégante et raffinée, la Giulietta met tout le monde à ses pieds et je me suis souvent amusée à observer les réactions de mes amis découvrant mon véhicule de la semaine: exclamations et convoitises étaient de mise! Bizarrement, j’éprouvais comme un sentiment de fierté en descendant du véhicule et j’avoue que c’était assez plaisant.

Jouant avec les trois modes de conduite, normal, sportif et «tous temps», qui permet une meilleur adhérence en cas de sol humide ou enneigé, j’ai adoré conduire cette voiture. Heureusement pour mon permis, une petite alarme venait à me rappeler à l’ordre lorsque je dépassais les limitations. En effet, ses accélérations sont si efficaces, le plaisir de conduite si intense, qu’il me fallut constamment garder un œil sur son tableau de bord pour être certaine de garder une vitesse acceptable.

Coupé sportif, oui, mais pratique! Combien de voitures sportives ne sont pas adaptées au quotidien? Agile et facile à manœuvrer, la Giulietta se faufile partout et se parque très facilement grâce à ses radars de recul qui contrent le peu de visibilité offert par la vitre arrière.

En allant faire des courses avec mon ami Frank, je me suis aussi rendu compte du volume généreux du coffre. Nous avions chacun un énorme panier à commissions et, sans exagération, le coffre de 350 litres aurait largement pu en contenir six de plus. Seul petit bémol, la place à l’arrière. S’il est tout à fait possible de voyager confortablement à l’arrière du véhicule en avançant les sièges avant, les personnes de grande taille risquent fort de se sentir à l’étroit.


Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look

Un beau regard en amande, une silhouette profilée, des portes arrière discrètes avec poignées intégrées dans le cadre des fenêtres, la Giulietta est un vrai petit bijou de design. Coup de foudre au premier regard, elle suscite l’admiration et en fera fondre plus d’un.


Une petite manette située sur la console permet de choisir le mode de conduite.(Photo: DR)
Une petite manette située sur la console permet de choisir le mode de conduite. (Photo: DR)

Trois modes de conduite

Une petite manette située sur la console permet de choisir entre trois modes de conduite. «Normal» pour une conduite fluide et économique, mais assez réactive, «Dynamic» pour un comportement très sportif ou encore «All Weather» pour une meilleure adhérence lors de conditions de route difficiles.


Un moteur bluffant. (Photo: DR)
Un moteur bluffant. (Photo: DR)


Le moteur

Emissions minimes et performances ahurissantes, le moteur 1,4 Turboessence MultiAir de 170 ch est tout simplement bluffant et fait tomber les clichés: puissance n’est pas forcément synonyme de fortes émissions.



Le tableau de bord est surplombé d'un écran multimédia-GPS rétractable. (Photo: DR)
Le tableau de bord est surplombé d'un écran multimédia-GPS rétractable. (Photo: DR)

Le tableau de bord

Surplombé d’un écran multimédia-GPS rétractable, le tableau de bord est avant tout un plaisir pour les yeux, avec son jeu de matières très réussi. Les commandes, par ailleurs doublées au volant, sont pour la plupart intuitives, mais il faut en apprivoiser certaines pour mémoriser leur emplacement.


Sportif, confortable et sexy. (Photo: DR)
Sportif, confortable et sexy. (Photo: DR)

L’habitacle

Très sportif, l’intérieur de la Giulietta est confortable et sexy. La place à l’arrière est limitée mais reste raisonnable. Couleurs foncées, pare-brise très bas, vitre fumée, l’ambiance est très sombre mais on s’y sent pourtant très bien, en sécurité et à l’abri des regards.