Archives
11 avril 2016

Une citadine agile et dynamique

Sa petite taille facilite les manœuvres dans la plupart des situations. Et même si son accélération n’est pas fulgurante, la Kia New Cee’d n’en possède pas moins un dynamisme convaincant.

la Kia New Cee’d photo
La Kia New Cee’d.

Les températures s’adoucissent et les jours se rallongent, voilà de quoi relancer la saison des promenades! Avec ma sœur, nous avons entrepris de redécouvrir la région des Trois-Lacs à coup de balades toniques de fin de journée. Un programme qui me permet également de tester mes véhicules dans de nombreuses configurations, principalement sur de petites routes de campagne. Du sommet du Chasseral, au Mont-Vully en passant par les rives sauvages du lac de Neuchâtel, la petite Kia New Cee’d aura vu du pays et s’est montrée très agile, de par sa taille modérée qui facilite les manœuvres et de par ses réactions «pêchues» dans la plupart des situations.

Sièges et volant chauffants

La motorisation testée est le bloc essence tricylindre de 120 chevaux. Tricylindre? Oui! Kia a procédé au «downsizing» de l’un de ses moteurs pour en réduire la consommation et les émissions tout en préservant ses performances. Une particularité qui offre un dynamisme convaincant à bas régime et une reprise étonnante en sortie de virage, mais qui, je dois l’avouer, peine à réaliser un 0 à 100 fulgurant (plus de 12 secondes). Un petit bémol qui ne gâche pas le plaisir de la conduite, renforcé par un comportement plus que satisfaisant et une très bonne tenue de route.

Si nos marches sont un bonheur à elles seules, nous étions tout aussi heureuses de regagner l’habitacle de la New Cee’d après l’effort. Il faut dire que les températures vivifiantes nous encourageaient à presser le pas pour retrouver le confort inestimable des sièges et du volant chauffants... un petit luxe aux grands effets qui, chez Kia, n’est pas réservé qu’aux gros budgets.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look Citadine expressive, la Kia New Cee’d affiche un avant très travaillé, sportif et équilibré. Les phares et feux à LED s’inscrivent dans la parfaite continuité de la calandre cerclée de chrome, dont la forme emblématique, en nœud papillon, est devenue le signe distinctif de la marque. Les renflements du capot et des ailes ajoutent une pointe de dynamisme au véhicule. Le design de l’arrière, plus simple, presque fade, permet d’une certaine manière de tempérer l’ensemble.

Technologies La grande surprise de cette voiture est l’énorme batterie d’options dernier cri qu’elle propose. Connectivité et technologies intelligentes, commandes au volant, radio DAB+ (selon équipement) avec six haut-parleurs et compatibilité lecteurs MP3 / smartphones, système de navigation avec écran 7’’, caméra de recul, commandes vocales, stop / start et j’en passe. La sécurité n’est pas mise de côté, puisque la Cee’d comptabilise six airbags, détection de véhicules dans l’angle mort ou encore l’assistance anti-franchissement de voie.

Le coffre La Kia New Cee’d, compte 380 l de volume de coffre en configuration cinq places, un bel espace pour une voiture de cette catégorie. Une fois les sièges rabattus (2/3-1/3), ce sont 1318 l qui sont disponibles.

L’intérieur Confortable sans être luxueux, l’intérieur est soigné, bien agencé et joliment dessiné. Les fournitures ne sont pas de premier choix, mais sont un très bon compromis pour cette gamme de prix. Le jeu des différentes textures, les détails chromés ou laqués ajoutent du cachet et sont visuellement convaincants. Les sièges offrent un bon maintien, à l’avant comme à l’arrière. Leur épaisseur sensiblement réduite permet de gagner quelques centimètres aux jambes.

Les moteurs Quatre motorisations sont disponibles sur la New Cee’d, trois blocs essence dont un tricylindre, testé cette semaine, et un moteur diesel de 136 chevaux.

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli