Archives
7 décembre 2015

Une citadine compacte

Agile et stable, la nouvelle Seat Ibiza 5 portes est plus spacieuse que son apparence ne le laisse supposer. Autre avantage: ses performances ne sont pas bridées par le poids transporté.

la nouvelle Seat Ibiza 5 portes photo
La nouvelle Seat Ibiza 5 portes.

Pendant ma semaine de test avec la nouvelle Seat Ibiza 5 portes, je me suis rendue à plusieurs événements qui nécessitaient à chaque fois que je transporte du matériel en plus des passagers qui m’accompagnaient. A priori, cette petite citadine compacte n’est pas exactement faite pour transbahuter énormément d’affaires, mais ne pouvant faire autrement, je me suis rendu compte qu’elle était plus spacieuse que d’apparence. De prime abord, je m’attendais à trouver un coffre peu profond d’environ 200 litres comme ceux proposés dans le secteur, mais à ma grande surprise, il en faisait près de 100 de plus et pouvait facilement contenir six sacs de courses bien remplis.

A l’intérieur, nous avons voyagé à quatre, puis à cinq et, si les genoux de mes passagers arrière ne souffraient pas de la proximité du dossier des sièges avant, je dois avouer qu’à trois sur la banquette, ils avaient l’air d’avoir fusionné au niveau des épaules, ce qui m’amusait beaucoup lorsque je les regardais dans mon rétroviseur. Le secret? L’Ibiza «triche» sur sa longueur en inclinant dossiers et assises. Ainsi, le coffre gagne en profondeur, les passagers en place aux jambes et la voiture reste très simple à manœuvrer et à parquer puisque ses proportions restent réservées. Comme aucun subterfuge n’arrive à donner l’illusion de largeur, on retiendra que, pour un long voyage, il ne faudrait pas dépasser le nombre de quatre dans l’habitacle.

Technologie «downsizing»

Ce qui est intéressant lorsqu’on est autant dans un véhicule, c’est qu’on peut apprécier son dynamisme en situation extrême. Même chargée jusqu’au toit, l’Ibiza a su rester digne et ses performances n’ont que très peu été bridées par le poids transporté. La Seat Ibiza testée bénéficie du «downsizing», cette technologie qui réduit cylindrée et consommation tout en préservant la puissance. La motorisation de l’essai, 1 litre, 3 cylindres et 110 chevaux, m’a semblé convaincante et peu bruyante pour un bloc de ce type. Agile et stable, elle est aussi agréable à regarder: sportive sans être agressive, à l’image de son comportement.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

La sécuritéEn plus de la large palette d’équipements de sécurité traditionnels, la Seat Ibiza peut s’équiper de caméra de recul, d’un détecteur de fatigue et du freinage multicollision qui déclenche les freins automatiquement pour éviter une collision consécutive en cas d’accident. De plus, grâce à la technologie Full Link qui connecte le smartphone à l’ordinateur de bord, les SMS et les e-mails sont lus via le système audio, de quoi annihiler la tentation de guigner sur son téléphone en roulant.

Le look Compacte, affirmée et dynamique, la Seat Ibiza est taillée pour plaire à un public jeune. Sa silhouette sportive est marquée par des renflements anguleux et ses phares allongés lui donnent un air félin. Selon version, l’Ibiza se personnalise et propose des couleurs de carrosseries comme un turquoise lumineux ou un vert citron électrique ou encore une large palette de jantes aux formes diverses dont certaines se parent de doré, rouge ou violet.

L’habitacle Il manque peut-être de luminosité, mais il offre un confort agréable à tous les passagers. A l’arrière, l’inclinaison marquée des sièges permet de gagner quelques centimètres de confort aux jambes. Toutefois, on se sentira très à l’étroit si l’on est trois à s’asseoir sur la banquette.

Le coffre En configuration 5 places, le coffre frôle les 300 l de volume et permet de stocker 6 sacs de courses. Lorsque la banquette est rabattue, l’espace de chargement atteint 938 l de volume sur un plancher totalement plat. Pour en ouvrir le hayon, il suffit de basculer le logo, qui se change alors en poignée, astucieux!

Le tableau de bord

Le nouveau système multimédia «View Plus» avec fonction «Full Link» permet de connecter un smartphone et d’en dupliquer les applications sur l’écran tactile de la voiture. La planche de bord, belle et épurée, peut reprendre la couleur de carrosserie sur certains éléments, comme le volant et le cerclage des bouches d’aération. Les finitions sont soignées, les commandes claires et intuitives, une réussite!

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli