Archives
12 janvier 2015

Une délicieuse «causa» péruvienne

Cecilia Buchs Olazabal, passionnée de cuisine, traiteur et enseignante à l’Ecole-club Migros de Genève, dévoile un plat parfumé et coloré, typique de son pays natal.

Cecilia Buchs Olazabal pose souriante en tenant dans sa main quelques piments Aji Amarillo
Epice de base de la recette: le piment orange, Aji Amarillo.

On l’appelle «la causa» et ce plat est chargé d’histoire: «C’était durant la guerre du Pacifique en 1879, nous luttions contre le Chili et manquions de tout, raconte Cecilia Buchs Olazabal, passionnée de cuisine, traiteur et enseignante à l’Ecole-club Migros de Genève.

Mais il y avait beaucoup de citrons, de piments, de pommes de terre. Les Péruviens, toujours très créatifs, ont réuni tout ce qu’ils avaient cultivé et en ont fait un plat pour la cause, qui a pris ce nom: «la causa».

Gourmande et colorée comme tant d’autres plats péruviens – le pays compte trois mille plats typiques! – la causa comprend un piment orange, l’Aji Amarillo, qui parfume sans pour autant enflammer les papilles.

Elle est présentée ici avec une crème de thon, mais on peut aussi préparer une farce composée de blanc de poulet effilé mélangé à de la mayonnaise, ou alors de crevettes avec une sauce cocktail, ou encore de salade russe dans laquelle incorporer des dés de betterave rouge. Bref, tout s’y prête – à condition que le mélange soit coloré et, surtout, bien crémeux!

Marche à suivre

Vous pouvez télécharger ici l'article complet de notre délicieuse causa péruvienne en PDF, pratique à imprimer!

Texte: © Migros Magazine - Véronique Kipfer

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen