Archives
11 février 2013

Une mouche sur sa veste

La fente de votre jupe ou de votre veste est déchirée? Il existe une broderie qui permet de réparer et dissimuler avec art ce désagrément.

Véritable couteau suisse des spécialistes de la réparation, la mouche (aussi appelée "abeille") sauve la mise en toutes circonstances – ou presque. La mouche? Une technique de broderie tout à fait particulière, dont les points croisés forment un triangle équilatéral. Et qui, ainsi que l’explique Kelly Salsac, apprentie au secteur «Création de vêtements» du COFOP, permet donc:

  • de réparer et dissimuler une fente déchirée et reprisée;
  • de renforcer un endroit propice aux déchirures;
  • de décorer simplement un habit.

Cette broderie si esthétique est ainsi particulièrement recommandée pour les ouvertures, fentes de jupes et les coins de certaines poches. Pratique, la mouche est plus jolie lorsqu’elle est composée d’un cordonnet d’une couleur différente de celle du tissu, et lorsqu’elle dessine un triangle de 2 cm de côté.

Elle exige toutefois de la précision, de la logique, de la patience, ainsi qu’un quart d’heure de concentration. Et se transforme parfois, malgré tout, en une tour Eiffel pas du tout conforme, mais tout aussi jolie – et très efficace!

Les étapes

S’il y a déchirure

Découdre la couture sur environ 1 cm.
Découdre la couture sur environ 1 cm.

A l’aide de ciseaux, découdre la couture sur environ 1 cm supplémentaire.

Placer les ovales sur l’envers du tissu de part et d’autre de la couture.
Placer les ovales sur l’envers du tissu de part et d’autre de la couture.

Découper deux ovales de toile collante plus grands que la dimension de la déchirure. Les placer sur l’envers du tissu de part et d’autre de la couture et les fixer à l’aide du fer à repasser.

A noter: Antoinette Mercanton, maîtresse d’enseignement professionnel au COFOP, donne un conseils en trois lettres pour qu’une toile adhère bien: PTT ! Ce qui signifie: P pour pression, T pour température (moyenne) et T pour temps (8 à 12 sec.)

Programmer sa machine sur le point serpentin.
Programmer sa machine sur le point serpentin.

Programmer ensuite sa machine sur le point serpentin et faire au minimum 3 passages au-delà de la longueur et de la largeur de la déchirure afin de stopper les fils.

Veillez que les points se chevauchent pour en renforcer la solidité. Faire de même avec la déchirure placée de l’autre côté de la couture. Couper les fils qui dépassent.

Les tissus sont épinglés l'un sur l'autre.
Les tissus sont épinglés l'un sur l'autre.

Epingler alors les tissus l’un sur l’autre, en respectant la couture initiale. En sélectionnant le point droit sur la machine, recoudre les deux parties ensemble.

Repasser la couture dans son intégralité.

Faire la mouche

Déterminer d’abord la taille de la mouche: 2 cm: c’est plus esthétique, 3 cm: seulement si la déchirure est importante. Dessiner un triangle équilatéral de la taille déterminée, à la craie ou en faufilant avec un fil d’une autre couleur que le tissu («bâti»). Imaginer que le coin gauche est A, le sommet B et le coin droit C.


Prendre une aiguillée de cordonnet assez longue et faire un nœud au bout. Coudre ensuite sa mouche pas à pas, en suivant la règle: En-haut du triangle, toujours à l’extérieur du premier fil, en-bas, à l’intérieur.

Schéma explicatif du point de mouche.
Schéma explicatif du point de mouche.

Glisser ainsi l’aiguille sous le tissu, et la faire sortir en A. Piquer ensuite sur B, ressortir en C, piquer en D, ressortir en F, piquer en G, etc. jusqu’à ce que la ligne horizontale soit entièrement occupée par les fils.
Les points doivent être rapprochés et suivre parfaitement les lignes de craie ou de bâti.

La mouche une fois terminée.
La mouche une fois terminée.

Lorsque le travail est terminé, faire ensuite quelques points superposés sur l’envers, glisser le fil entre les diverses épaisseurs et le couper.

Auteur: Véronique Kipfer

Photographe: Loan Nguyen, Vicky Althaus