Archives
21 décembre 2015

«Je ne mangerai jamais de pudding au sang»

Siri est partie vivre en Suède avec ses parents. Elle aime accompagner son père lors des balades en traîneaux qu’il organise et pêcher avec sa classe à travers un trou creusé dans la glace.

Illustration d un enfant tenant un poisson entre les mains, en arrière plan, la carte de la laponie et un renne
Sauf le pudding au sang, la Laponie a tout pour plaire à Siri!
Siri en train de monter dans le bus.
Le matin, Siri monte dans un bus pour rejoindre son école.

«Le matin, je mets dix minutes en bus pour me rendre à l’école. Mais certains de mes camarades ont presque une heure de trajet. Comme les cours se terminent à 15 h, je dîne à l’école. La cuisine est généralement bonne, sauf un plat que je ne goûterai jamais: le pudding salé au sang!

Une fois par an, l’école organise un grand concours: la classe qui pêche le plus grand nombre de poissons au travers de trous creusés dans la glace gagne une coupe.

Siri près du trou dans la glace
Les efforts fournis seront sans nulle doute récompensés!

Les papas se chargent de percer la couche de glace et nous, nous pêchons à la ligne en utilisant comme appât des vers de terre fixés à l’hameçon. J’ai réussi à pêcher mon premier poisson il y a deux ans.

En Laponie, il arrive encore que l’on rencontre des élans et des rennes. Au printemps, on aperçoit des oies sauvages en vol, comme dans Ies aventures de Nils Holgersson. Un jour, ma grand-mère a même aperçu un ours.

Moi, je préfère jouer avec nos chiens polaires.

J’ai pu assister à la naissance de «Tory» et «Aruna», deux femelles. Il m’arrive d’accompagner mon père lors de ses sorties en traîneau. J’adore ça!»

Siri tient le chiot polaire dans ses bras
Siri a eu la chance de voir cet adorable chiot polaire venir au monde.

Auteur: Gabriela Bonin

Illustrations: Olaf Hajek