Archives
25 avril 2016

Une puissance redoutable

Sa taille particulièrement imposante et ses accélérations musclées font de la Volvo XC90 la reine de l’autoroute. Et le confort frise la perfection.

La Volvo XC90.

Le printemps a beau être bien entamé, les chutes de neige sont encore d’actualité. C’est en tout cas ce que j’ai pu constater en me rendant dans le val d’Anniviers pour fêter la fin de la saison d’hiver et profiter des dernières pistes. Par chance, j’avais en test la redoutable Volvo XC90 dans sa version diesel de 190 chevaux. Un monstre. Mais j’étais plutôt heureuse d’avoir un véhicule puissant et parfaitement adapté aux conditions hivernales...

Au fil de la longue ascension Sierre-Zinal, alors que les centimètres de neige s’empilaient sur la route, des automobilistes s’arrêtaient pour chaîner sur le bas-côté, d’autres persévéraient en tortillant sur la chaussée. La XC90, par contre, montait comme si la route était sèche. L’anti-patinage s’est bien déclenché une ou deux fois, mais la voiture n’a pas oscillé un instant. Sa stabilité et sa puissance sont bluffantes, le plaisir de conduite, optimal. Ses accélérations redoutables permettent des dépassements efficaces, ce qui, sur les routes de montagne où la distance visible est réduite, est un gage de sécurité supplémentaire. Il faut tout de même bien avoir ses dimensions dans l’œil. Comme la XC90 est particulièrement imposante, elle peut être difficile à manœuvrer dans les endroits étriqués. Sur autoroute, c’est elle la reine. La Volvo XC90 évolue avec grâce, mais gare aux excès de vitesse! Avec un 0 à 100 en 9,2 secondes et un sentiment de vitesse quasiment absent, on a plutôt intérêt à surveiller ses compteurs... fort heureusement, le véhicule est équipé de l’affichage tête haute qui projette la vitesse sur le pare-brise et fait office de garde-fou.

Espace et luxe

Pour ce qui est du confort à bord, on frise la perfection. Les fournitures sont d’excellente qualité, l’habitacle est spacieux, la technologie anticipe nos moindres désirs... à tel point qu’il est possible de préchauffer la voiture en cas de grands froids... de quoi éviter le contact désagréable du cuir glacé au réveil. Au choix, la XC90 se commande en cinq ou sept places, fait preuve d’une modularité diablement aboutie, permet le transport d’éléments encombrants et garantit des voyages d’exception!

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le look

Costaude, la XC90 n’en est pas moins élégante. Haute sur pattes et imposante avec ses près de 5 mètres de longueur, elle oscille entre un tout-terrain aux formes strictes et un break équilibré. Certains trouveront que sa calandre massive et rectangulaire, flanquée du gros logo chromé de la marque, peut manquer de finesse, pour ma part, j’aime beaucoup ce design trapu.

Les moteurs

Cinq moteurs sont disponibles, allant de 190 à 320 chevaux et incluant un bloc Plug-in Hybrid Benzin/Electric. Le moteur de 190 ch du test assure une puissance remarquable qui en ferait oublier le poids important du véhicule. Les accélérations sont musclées, les réactions vives et le confort de conduite irréprochable. Il faudra faire attention à garder un œil sur le compteur, le sentiment de vitesse étant peu présent, le risque de dépasser les limitations par inadvertance est grand.

L’intérieur

La version testée fait la part belle aux matériaux nobles. Des cuirs clairs, du bois satiné, mais également un starter taillé comme un diamant, une petite pointe de kitch qu’on pardonne volontiers. L’ambiance feutrée est sublimée par la lumière douce du toit vitré sur-dimensionné, les sièges rivalisent de confort avec le lobby des hôtels les plus chics et l’espace, même à sept, y est plus que suffisant. Un sans-faute? Oui.

Le coffre

La XC90 est disponible en cinq ou sept places. Dans le deuxième cas, les sièges se dissimulent complètement dans le plancher du coffre, qui ne perd que très peu de volume par rapport à la version cinq sièges. Banquette rabattue, le coffre atteint près de 1900 l, autour des 700 l en configuration cinq places et tout de même 314 l lorsque les sept sièges sont relevés, ce qui équivaut au coffre d’une citadine.

Technologies

Préchauffer sa voiture via son smartphone, utiliser l’ordinateur de bord comme une tablette, régler la climatisation quadrizone depuis l’arrière grâce à un écran tactile... ce ne sont que quelques-unes des nombreuses technologies de confort dont regorge la XC90. On pourra également brancher smartphones et lecteurs divers, connecter la voiture à internet et régler le chauffage par commande vocale, mais également bénéficier des dernières technologies en matière de sécurité. Sécurité pour soi et pour les autres, puisque le système anti-collision City Safety très abouti permet non seulement d’éviter ou atténuer les accidents avec les voitures mais également les piétons et les cyclistes.

Texte © Migros Magazine – Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli