Archives
10 avril 2017

Victoires en série

Migros est l’entreprise suisse jouissant de la meilleure réputation. Pour la quatrième année consécutive, elle arrive en tête de l’étude «GfK Business Reflector».

Mario Botta
Le nouveau bâtiment construit par Mario Botta au sommet du Monte Generoso (photos: Gailli Benedetto/Ti-Press/Keystone, DR)

Si la renommée est difficile à acquérir, elle est aussi facile à perdre: tous les ans, l’institut d’études de marché GfK Switzerland établit la réputation des entreprises leaders en Suisse. Pour la quatrième année consécutive, Migros se hisse sur la première marche du podium. «Elle obtient toujours les meilleures notes, déclare Anja Reimer, responsable de l’étude. Son implication dans le domaine du développement durable est particulièrement appréciée.»

Des engagements divers

Qu’est-ce qui caractérise cet engagement? «A l’évidence, son incomparable diversité, estime Cornelia Diethelm, responsable de la direction Durabilité et Issue Management au sein de l’enseigne. Nous œuvrons dans de nombreux domaines en faveur de l’environnement et de la société.» Prenons l’exemple du programme national de durabilité Génération M, qui inclut 67 promesses (lire en page 53): il s’agit là de thèmes aussi variés que la pêche durable ou la création de places d’apprentissage.

L’engagement de l’enseigne jouit d’une longue tradition. En sa qualité de coopérative, Migros se met au service de l’intérêt général depuis plus de 75 ans. Le Pour-cent culturel Migros est ancré dans les statuts depuis 1957: chaque année, des sommes importantes sont investies dans la promotion de la culture et de projets sociaux – 120 millions de francs en 2016.

«Le Pour-cent culturel est indexé sur le chiffre d’affaires et non sur le bénéfice de Migros, souligne Fabrice Zumbrunnen, membre de la direction générale de la Fédération des coopératives Migros. Ce modèle d’encouragement unique en son genre est une réussite.» Dernier exemple en date: la construction de l’ouvrage «Fiore di pietra» de l’architecte Mario Botta au sommet du Monte Generoso, couplée à l’entretien de la ligne de chemin de fer locale, que Gottlieb Duttweiler a rachetée en 1941, sauvant ainsi le train à crémaillère de la mise à la casse.

«Trait d’union entre les régions suisses, le Pour-cent culturel Migros s’efforce constamment d’allier tradition et esprit visionnaire», résume Fabrice Zumbrunnen. 

La pêche durable fait partie des engagements Migros.
L'introduction de sacs en plastique recyclé payants aux caisses des magasins fait partie des engagements Migros.
Le festival de danse Steps fait partie des engagements Migros.
La création de places d’apprentissage fait partie des engagements Migros.

Auteur: Michael West