Archives
29 mai 2012

Juliane Robra: elle se serre la ceinture et attaque!

A son arrivée au centre de sport à Macolin, en 2005, la Genevoise rencontre un certain Sergeï Aschwanden, un modèle pour elle, et son entraîneuse personnelle, Monika Kurath. Elle change de catégorie, et vole alors de victoire en victoire.

Après la qualification manquée pour les Jeux Olympiques il y a quatre ans, Juliane Robra change de catégorie (des -63 kilos aux -70) qui lui convient mieux car l’endurance est plus importante que l’explosivité. Sur ses nouvelles mules, elle inscrit 2012, son nouvel objectif. «Les JO ont été ma motivation ces dernières années, j’y suis. Ce qui change, c’est de tout à coup susciter l’intérêt des médias.»

Photographe: Nicolas Righetti / Rezo