Archives
28 décembre 2015

Chères clientes, chers clients, chères coopératrices, chers coopérateurs,

Herbert Bolliger, président de la direction générale Migros, revient sur les défis et les succès de cette année 2015 et vous présente ses meilleurs voeux.
Herbert Bolliger, président de la direction générale Migros, revient sur les défis et les succès de cette année 2015 et vous présente ses meilleurs voeux pour 2016

Thomas Jordan, président de la Banque nationale suisse, a donné le ton de l’année, le 15 janvier, en annonçant la décision de la BNS d’abandonner le cours plancher du franc face à l’euro. Suite à cette nouvelle, nous sommes passés par toute la palette des émotions. De fait, l’année qui s’achève nous a fait vivre un grand huit.

La force du franc a vite pesé sur l’ensemble du groupe Migros: le tourisme d’achat a encore augmenté sensiblement et nos entreprises exportatrices ont perdu des clients, qui n’étaient plus disposés à supporter le cours de change défavorable. Nos affaires sont pourtant restées florissantes. Dans le commerce de détail, nous avons même gagné des parts de marché et, en février, nous avons obtenu une distinction enviable puisque nous avons été sacrés détaillant le plus durable du monde . Lors d’une enquête portant sur l’engagement écologique et social de 140 entreprises d’envergure, c’est en effet Migros qui a obtenu les meilleurs résultats, et de loin! Cette récompense ne fait que conforter notre stratégie et notre conviction profonde que le développement durable est un critère essentiel pour s’assurer un succès économique à long terme. Puis, malgré la douce euphorie qu’ils ont amenée, l’été caniculaire et l’automne aux couleurs chatoyantes se sont traduits pour nous par des chiffres d’affaires assez faibles. Dans le même temps nous parvenaient chaque jour les images déchirantes de personnes fuyant les bombes de Bachar Al-Assad et la terreur de Daech. Enfin, il y a quelques semaines, des attentats frappaient Paris, instillant dans nos cœurs tristesse, peur, effroi, colère et sentiment d’insécurité.

Les terroristes s’en prennent à notre joie, notre liberté et notre tolérance, des acquis qu’ils ne réussiront toutefois pas à nous ôter. Bien au contraire, nous devons veiller à ce que tous puissent en bénéficier en Suisse. C’est pourquoi la collecte de cette année se fait au profit des jeunes défavorisés dans notre pays. Un rapport de l’Unicef montre en effet qu’en Suisse un enfant sur dix vit dans la pauvreté. Or, il est important que ceux-ci puissent eux aussi jouir pleinement de la vie et soient dans le camp des gagnants.

A ce jour, le montant total de vos dons, chères clientes, chers clients, dépasse les quatre millions et demi de francs – un formidable signe de solidarité! Permettez-moi de vous en remercier de tout cœur! Migros complétera ce montant à hauteur d’un million, qu’elle versera ensuite à quatre œuvres d’entraide: Caritas, l’Entraide protestante suisse, le Secours d’hiver et Pro Juventute.

A Migros, aider les autres est une tradition. Nous ne pourrions toutefois la perpétuer sans la fidélité de clients qui, comme vous, nous font confiance. Une fois encore, je vous en remercie.

La confiance des clients est le capital le plus précieux d’une entreprise, un trésor dont nous prenons le plus grand soin. Je peux vous assurer que nous mettrons cette année encore tout en œuvre pour que nos produits et nos prestations vous procurent toujours la même satisfaction. Nous espérons aussi continuer à vous surprendre de temps en temps par de charmantes actions.

Je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et vous présente mes meilleurs vœux pour 2016. Puisse cette nouvelle année être moins mouvementée que celle qui s’achève et voir la paix progresser dans le monde.

Herbert Bolliger,

président de la direction générale de Migros.

Auteur: Herbert Bolliger, président de la direction générale de Migros.

Photographe: Vera Hartmann