Archives
2 avril 2012

Une familiale au look de coupé

Le constructeur japonais lance sa neuvième génération de Civic. Test à bord de cette voiture bien équipée.

La nouvelle Honda Civic de profil
La nouvelle Honda Civic

Aline aux Mayens-de-Riddes et moi à Nendaz, devant nous rendre toutes deux en Valais, nous avons décidé de faire Honda commune et de papoter pendant les 60 minutes du trajet. Le trafic du vendredi soir, les travaux doublés d’un accident ont paralysé l’autoroute dans son entier et ont rallongé la durée de notre voyage.

Profitant de cette immobilisation, mon amie et moi avons entrepris d’explorer l’intérieur de la Civic qui regorge de rangements malins. Du mini- vide-poche à clapet présent dans la console à la vaste cavité centrale munie d’un petit store de fermeture, en passant par l’exploration de l’ordinateur de bord, rien n’échappa à l’inspection. Globalement satisfaite par l’ensemble, Aline a déploré le placement haut du bloc central qui gênait son genou gauche et restreignait sa liberté de mouvement.

De mon côté, je n’avais pas à me plaindre. Le volant gainé d’un cuir aussi doux qu’une peau de bébé et le siège conducteur hautement confortable à l’assise sportive m’ont plutôt séduite. Le seul grand défaut que je relèverai est la visibilité à l’arrière. En effet, la vitre du coffre est coupée en deux par une barre horizontale qui réduit considérablement le champ de vision et assombrit l’habitacle. Pour les manœuvres de parcage, aucun problème. La New Civic s’équipe de radars et d’une caméra de recul pour aider le conducteur.

Ses performances, quant à elles, sont remarquables. Comportement sain, agile et dynamique, la New Civic assume jusqu’au bout son look très sportif tout en affichant des chiffres records en matière de consommation et d’émissions.

Quant au look, Honda nous a habitués aux carrosseries futuristes et la Civic ne fait pas exception. A l’extérieur, des lignes très profilées et sportives, une plastique qu’il faut pouvoir assumer pour cette familiale aux airs de coupé. A l’intérieur l’agencement est rehaussé par des instruments lumineux. Petit effet science-fiction sans en faire trop.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Belles finitions
Belles finitions

Le tableau de bord

Avec de belles finitions et des matériaux agréables au toucher et à l’œil, le tableau est également ergonomique, car complètement pensé en fonction des besoins du conducteur.


Un garde-fou
Un garde-fou

Eco assist et touche ECON

Tel un garde-fou, un système lumineux renseigne le conducteur sur sa consommation en temps réel. Le tachymètre passe du vert (conduite économique) au bleu foncé (consommation élevée) selon l’intensité de la conduite et responsabilise le conducteur. Une touche Econ permet de modifier les réglages du moteur, de l’accélérateur et de la climatisation pour une conduite plus douce et encore moins gourmande.

Protection optimale.
Protection optimale.

La sécurité

En plus d’une carrosserie ACE (qui rehaussse le niveau de sécurité des occupants en cas d’accident), tous les modèles disposent d’appuie-têtes actifs et de six airbags frontaux, latéraux et rideaux dotés de capteurs qui analysent les éléments pertinents – de l’angle de l’impact à la taille du passager avant – pour une protection optimale.

Un espace arrière très flexible.
Un espace arrière très flexible.

La modularité

Un système ingénieux et pratique permet de moduler l’espace arrière. En un mouvement, les assises des sièges arrière basculent contre le dossier pour libérer le plancher, poussette, valises et autres chargements encombrants y entreront facilement. Lorsque ce sont les dossiers qui sont rabattus, on peut facilement mettre deux vélos d’adultes dans le coffre. Génialissime!