Archives
9 septembre 2013

Shop ou bistrot?

Les stations-service seront-elles autorisées à vendre des brosses à dents la nuit, en plus de l’essence et du café? La question sera tranchée par une votation populaire le 22 septembre.

Pour Migros, un magasin ouvert la nuit ne devrait pas devoir restreindre son assortiment.
Pour Migros, un magasin ouvert la nuit ne devrait pas devoir restreindre son assortiment.

Lorsque l’on prend la route des vacances, les shops des stations-service sont bien souvent d’un grand secours: ils permettent de faire le plein d’essence et de boire un café afin de lutter contre la fatigue. Et pour ceux qui sont partis dès potron-minet pour éviter les embouteillages en oubliant leur brosse à dents, il est réconfortant de trouver dans les rayons tous les articles de toilette indispensables. Reste à savoir si ces derniers pourront être proposés aux voyageurs pendant la nuit: les citoyens suisses seront appelés à se prononcer sur la question le 22 septembre.

Concrètement, cette votation vise à compléter la loi sur le travail. Actuellement, les stations-service situées sur les aires de repos des autoroutes et sur les grands axes routiers ne sont pas autorisées à vendre certains produits entre 1 et 5 h: elles peuvent par contre vendre de l’essence et exploiter un coin bistrot. Conformément à la volonté du Conseil fédéral et d’une majorité du Parlement, cette réglementation peu compréhensible, tant pour les exploitants que pour les consommateurs, devrait être modifiée.

Vingt-quatre stations-service de toute la Suisse seraient concernées par la nouvelle législation, dont deux magasins Migrolino. Comme l’explique Martin Schläpfer, responsable de la Direction Politique économique de Migros, l’amendement de la loi sur le travail sera marginal:

Il ne s’agit pas d’ouvrir tous les commerces 24 h sur 24, comme le prétendent les détracteurs du projet.

Le personnel se trouvant déjà sur place, il serait logique de pouvoir répondre aux besoins des clients, notamment lorsque ces derniers souhaitent acheter une brosse à dents à 2 heures du matin. La nouvelle réglementation s’appliquerait uniquement aux stations-service situées sur les aires de repos des autoroutes et sur les grands axes routiers très fréquentés, et la gamme de produits proposée sera définie en fonction des besoins des voyageurs.

Par ailleurs, pour Migros, les horaires d’ouverture habituels devraient être revus. Comparé aux pays voisins, la législation de la Suisse en la matière est particulièrement restrictive. «Les magasins devraient pouvoir accueillir des clients jusqu’à 20 heures du lundi au vendredi et 19 heures le samedi», estime Martin Schläpfer. Mais cette question ne sera pas soumise à votation le 22 septembre.

Auteur: Daniel Sidler

Photographe: Christian Beutler