Archives
1 décembre 2014

VW Polo BlueGT: lorsque dynamique rime avec économique

Un quasi-sans-faute pour la nouvelle VW Polo BlueGT.

La semaine de test de la nouvelle Polo VW BlueGT correspondait au séjour d’amis québécois et musiciens venus passer quelque temps en Suisse. Pete, le batteur du groupe, partage ma passion pour la montagne et nous avons donc décidé de profiter des premières neiges un jour de congé commun. Notre choix s’est porté sur le Glacier3000 (Les Diablerets) ce qui me permettait également de montrer les beautés de Lavaux et du Chablais à mon hôte.

Il est vrai que, si j’avais eu le choix, je n’aurais peut-être pas choisi une si petite citadine pour monter dans les Alpes vaudoises. Dans le coffre, nous devions entreposer trois snowboards, deux paires de boots et nos habits de ski jetés en vrac dans deux cabas. Un coffre volumineux m’aurait semblé plus adapté, mais contre toute attente, une fois les sièges baissés, les trois planches et le reste de notre matériel y sont entrés avec une facilité déconcertante… comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences!

Deuxième bonne surprise, le comportement de cette petite puce bondissante. Puissante (150 ch) et dynamique, elle est aussi à l’aise sur autoroute que sur les petites routes sinueuses tout en faisant preuve d’une stabilité hors pair. Il y avait pas mal de trafic et quelques travaux sur la montée et normalement, dans ce genre de cas, je préfère conduire une voiture manuelle pour m’assurer d’avoir suffisamment de répondant à la sortie des virages. Mais ici encore, la Polo BlueGT m’a épatée. Sa boîte automatique fait preuve d’une efficacité redoutable et à aucun moment je n’ai eu l’impression de «mouliner». La réponse est immédiate et même surprenante!

Dans le cas de la petite VW, dynamique rime aussi avec économique. En effet, elle est pourvue d’un système qui fait basculer discrètement son moteur de 4 à 2 cylindres lorsqu’il n’est pas très sollicité pour réduire consommation et émissions. Au bruit et aux réactions, le conducteur n’y voit que du feu. C’est uniquement grâce à un signal sur le tableau de bord que j’ai réalisé ce petit tour de passe-passe bien pensé!

Blindée de technologie, économique, agréable à conduire et enjouée, c’est un quasi-sans-faute pour cette nouvelle Polo BlueGT 1.4 dont le seul défaut est le prix élevé.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Le tableau de bord

Volant multifonctions, pommeau de vitesses et levier de frein à main gainés cuir sont de série. Les commandes sont intuitives et l’esthétique est sobre et carrée. Le tableau de bord accueille des noirs mats finement texturés ou laqués, mais aussi des chromes plastifiés de bonne qualité. On pourra reprocher à l’ensemble son sérieux… si on tient vraiment à lui chercher un défaut.

Volant multifonctions, pommeau de vitesses et levier de frein à main gainés cuir sont de série. Les commandes sont intuitives et l’esthétique est sobre et carrée. Le tableau de bord accueille des noirs mats finement texturés ou laqués, mais aussi des chromes plastifiés de bonne qualité. On pourra reprocher à l’ensemble son sérieux… si on tient vraiment à lui chercher un défaut.

L’habitacle

Confort et qualité sont les maîtres mots à bord. Les éléments et fournitures sont d’excellente facture, les détails soignés, les sièges sport de série sont revêtus de tissu noir titane et bleu confortables et doux au toucher. Les rangements sont en nombre suffisant et l’espace à l’arrière, bien que réduit, laisse assez de place aux jambes adultes.

Confort et qualité sont les maîtres mots à bord. Les éléments et fournitures sont d’excellente facture, les détails soignés, les sièges sport de série sont revêtus de tissu noir titane et bleu confortables et doux au toucher. Les rangements sont en nombre suffisant et l’espace à l’arrière, bien que réduit, laisse assez de place aux jambes adultes.

Le look

La VW Polo BlueGT a une bonne bouille. Inscrite dans son temps, la petite citadine s’offre une carrosserie sportive sans être agressive. Un juste équilibre entre ses lignes toniques, ses arêtes marquées et sa silhouette fluide en fait un véhicule équilibré et sobre, mais qui ne souffre pas de son manque d’originalité. Petit plus, l’aérodynamisme amélioré sur cette nouvelle version, pour encore plus d’économies de carburant!

Economique

En plus du Stop & Start et de la récupération d’énergie, la nouvelle Polo BlueGT est équipée d’un système de gestion active
des cylindres qui déclenche automatiquement le mode bicylindres à bas régime. En passant de 4 à 2 cylindres, le moteur réalise des économies de carburant et limite les émissions de CO2.

Le coffre

Pas si petit que ça, le coffre présente un volume de 280 l en configuration normale et passe à 952 l lorsque la banquette est rabattue. Le petit truc à savoir: pour ouvrir le hayon, il faut basculer l’insigne VW.

© Migros Magazine - Leïla Rölli

Auteur: Leïla Rölli