Content: Home

Des questions de poids

Perdre des kilos et changer son alimentation sont généralement les deux résolutions que l’on prend le plus souvent en début d’année. Pour vous aider à les tenir, «Migros Magazine» a recensé de précieuses informations et vous distille quelques conseils.

Le surpoids chez l’homme

Chez les hommes en surcharge pondérale, la graisse a tendance à se loger davantage sur le ventre plutôt qu’au niveau des hanches. La plupart d’entre eux ont donc une silhouette dite de pomme. La graisse présente dans la région de l’abdomen n’est pas uniquement sous-cutanée, elle est essentiellement stockée à l’intérieur de ce dernier. Relativement active, elle augmente le risque de diabète, d’hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires.

Le surpoids chez la femme

La graisse des femmes en surpoids s’accumule souvent au niveau des hanches, des cuisses, des fesses et des bras. La plupart d’entre elles ont donc un corps en forme de poire. Ainsi répartie, cette masse grasse est moins nocive pour la santé que la graisse abdominale mais elle est tout aussi difficile à faire fondre.

Peut-on perdre de la graisse de manière ciblée?

Non, malheureusement. Perdre son ventre bedonnant n’est pas simple, même en faisant souvent des abdominaux. Le corps élimine la graisse là où il veut. Pour un résultat visible, il est essentiel d’associer une alimentation équilibrée à une pratique sportive régulière. La formule est en réalité très simple: absorber moins de calories que celles que l’on brûle.

Pourquoi l’indice de masse grasse des femmes est-il plus élevé que celui des hommes?

Les hommes ayant une masse musculaire plus élevée que les femmes, leur indice de masse grasse se révèle en moyenne plus faible. Cet écart s’explique aussi par le fait que les femmes ont besoin de réserves énergétiques plus importantes durant la grossesse et la période d’allaitement afin de répondre aux besoins de leur bébé. La valeur de l’indice de masse grasse dépend également de l’âge et de l’origine ethnique de la personne. Elle se mesure à l’aide d’un impédancemètre que l’on peut trouver dans les centres de fitness ou chez le médecin.

L’âge joue-t-il un rôle dans la prise de poids?

Il est normal et inévitable de prendre un peu de ventre avec l’âge – cette opinion largement répandue n’est que partiellement vraie. Certes, plus l’on vieillit, moins l’organisme dépense d’énergie. Toutefois, si un tiers de cette diminution est dû à une baisse de la consommation énergétique de notre corps au repos (métabolisme), les deux autres tiers sont liés à une pratique sportive insuffisante. Entre activité professionnelle et vie familiale, on trouve peu de temps pour bouger, et en prenant de l’âge, il est plus difficile de se mouvoir. Grâce à des exercices physiques réguliers, il est possible de prévenir de nombreuses maladies chroniques. En effet, ceux-ci permettent d’entraîner les muscles jusqu’à un âge avancé et de maintenir un poids adapté.

Espérance de vie: les hommes rattrapent leur retard

Les Suisses nés en 2014 ont de grandes chances de mener une longue vie. L’espérance de vie des hommes s’élève à 81 ans et celle des femmes à 85,2 ans. Plusieurs raisons expliquent cette différence. Les hommes ont davantage le goût du risque et sont plus souvent impliqués dans des accidents (de la route ou professionnels). Leur taux de suicide est aussi plus élevé. La bonne nouvelle est que, depuis plusieurs années, leur espérance de vie augmente plus significativement que celle des femmes. Selon les chiffres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les hommes suisses disposent de la plus longue espérance de vie au monde, les femmes occupant quant à elles la sixième place. Concernant le facteur de risque d’obésité, la Suisse, qui figure en cinquième position, est peu concernée par ce problème.

Repas festifs

Durant les fêtes de fin d’année, il est agréable de savourer de copieux repas et de se laisser tenter par quelques chocolats. Il n’est alors pas rare de prendre jusqu’à un kilo. Attention toutefois, si l’on ne modifie pas ses habitudes en matière d’activité sportive et d’alimentation, les kilos supplémentaires ne disparaîtront pas. Au fil des mois et des années, cela conduit à une situation de surpoids.

Dire adieu aux régimes

De nombreux régimes consistent à supprimer des ingrédients de son alimentation. En s’obligeant à contrôler constamment leur nourriture, les personnes perdent souvent le plaisir de manger et cela les pousse à stopper leurs efforts. Notre corps étant programmé pour stocker des réserves de graisse, il veut les reconstituer le plus rapidement possible après l’arrêt du régime. C’est pourquoi il est fréquent de reprendre du poids à la fin d’une période de diète.

Mincir durablement et garder la ligne Plutôt que de se soumettre à un régime draconien, il est préférable de procéder à de légères modifications de ses habitudes alimentaires et physiques, que l’on peut intégrer facilement à son mode de vie. La cuisine méditerranéenne riche en légumes, fruits, noix, poisson, volaille et huile d’olive est particulièrement recommandée. Les allergiques au sport peuvent également se maintenir en forme via des exercices très simples: préférer les escaliers à l’ascenseur, marcher à l’arrêt suivant au lieu d’attendre le bus, etc. Le quotidien offre de multiples occasions de se dépenser.

 

Publié dans l'édition MM 2
9 janvier 2017

Texte
  Super  

 Imprimer  Envoyer

Conseil

Comment brûler plus de calories?

Toute activité permet de brûler des calories. Cependant, certaines sont plus recommandées que d’autres. Pour en savoir plus rendez-vous sur:

www.migros-impuls.ch