18 mars 2018

L’antilope à nez tacheté

Cornes sans défense.

addax
L’addax, l’antilope à nez tacheté.
Temps de lecture 1 minute

Autant le dire tout de suite, moi l’addax, l’antilope à nez tacheté, je suis en voie imminente d’extinction. On ne me trouve plus que dans les zoos, moi qui vivais au Sahara, parfaitement adaptée à l’environnement désertique, capable de ne pas boire pendant plusieurs mois et de supporter des températures jusqu’à 58 °C. J’ai des cornes très longues qui me permettent de lutter contre les prédateurs. Contre l’exploitation pétrolière du Sahara et le braconnage, elles sont en revanche encore trop courtes.

Benutzer-Kommentare