12 août 2017

Contre bons soins

Le chat-chat à son pépère.

Alain Portner et sa squatteuse aux dents longues. (Photo: Yago Hernandez)
Alain Portner et sa squatteuse aux dents longues. (Photo: Yago Hernandez)
Temps de lecture 2 minutes

Comme j’ai la dent dure, je reviens sur notre quête d’un Sibérien, vous savez ce félin approuvé par les pédiatres parce que quasi hypoallergénique. Naïf, je pensais qu’il suffisait de cibler un de ces chats de race sur internet pour en obtenir un exemplaire à la maison en quelques jours et quelques clics. Un peu comme on commande cinq kilos de patates et un sixpack de bière sur LeShop.ch…

Eh bien, j’ai vite déchanté parce que c’est plus compliqué que ça! Tout juste d’ailleurs s’il ne faut pas fournir un extrait de casier judiciaire et une attestation de l’office des poursuites pour prouver sa virginité (sur le plan légal, bien sûr) ainsi que sa solvabilité.

En fait, avant d’espérer adopter, il s’agit déjà de montrer patte blanche à l’éleveur. Comment? En passant une sorte de test de sélection (c’est un peu le monde à l’envers, non?), histoire de voir si vous êtes digne d’accueillir un minou chez vous. Ça signifie donc au minimum visite d’inspection à votre domicile et interrogatoire en règle.

Mais ce n’est pas tout! La plupart des éleveurs contactés n’acceptaient de céder un de leurs Aristochats qu’à la condition expresse que celui-ci soit assigné à résidence, qu’il reste enfermé dans sa future prison dorée (Oui, oui, vous avez bien lu: privation de sorties à perpétuité!). Pire, certains n’étaient d’accord de le livrer que stérilisé (On parle d’un animal là, pas d’une brique de lait), sans doute davantage pour tuer la concurrence dans l’œuf que pour lutter contre la pullulation de ces félidés.

Heureusement, entre-temps, une copine a téléphoné pour nous annoncer qu’un chaton de gouttière était à donner contre bons soins. On n’a pas hésité.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Alain Portner et sa squatteuse aux dents longues. (Photo: Yago Hernandez)

Le chat-chat à son pépère

Alain Portner et sa squatteuse aux dents longues. (Photo: Yago Hernandez)

Le chat-chat à son pépère

un shih tzu

Le chien, roi des guérisseurs

Leïla Rölli

Les Alpes à dos de vache