30 avril 2018

Les vagues à l'âme de Christine Sefolosha

Des bateaux naviguant entre féerie et mélancolie: les tableaux de Christine Sefolosha séduisent autant qu’ils interpellent. L’artiste peintre les exposent au Grand-Lancy (GE).

Christine Sefolosha
Christine Sefolosha consacre toute son attention aux bateaux. (Photos:Mathieu Rod)

L'artiste aux vaisseaux fantômes

Si l'artiste peintre montreusienne Christine Sefolosha s’est penchée auparavant sur d’énigmatiques silhouettes animales et humaines, c’est maintenant aux bateaux qu’elle consacre toute son attention. «C’est une thématique mythique pour moi, s’enthousiasme- t-elle. Les bateaux, c’est le voyage, la découverte des continents, les migrants, le transport des âmes dans l’Égypte ancienne … Il y a tellement de significations qu’on n’a jamais fini de traiter du sujet.»

Ses bateaux à elle voguent dans les abîmes du rêve. Irréels, fantomatiques et mystérieux, parfois épaves oubliées, parfois fiers vaisseaux volants ou porteurs de nébuleuses cités, ils sont souvent nimbés de lueurs surnaturelles. «C’est en travaillant que des bribes d’images m’apparaissent… elles sont issues du jeu des matières et j’entre en dialogue avec celles-ci.»

Exposés à la Galerie de la Ferme de la Chapelle, au Grand-Lancy (GE), ils côtoient d’autres embarcations, comme celles des Français Ghyslaine et Sylvain Staelens ou encore les fusains de Christine Boillat. «Mon grand rêve, c’est de trouver des soutiens afin de réunir des artistes de tous pays traitant chacun à leur manière de la thématique du bateau. J’adorerais faire ensuite une exposition de grande envergure dans un chantier naval.»

Une journée avec Christine Sefolosha

Benutzer-Kommentare