7 octobre 2017

Comment est-ce qu'on a inventé les mots?

Louis de Saussure, professeur de linguistique à l’Université de Neuchâtel, répond à Elina, 6 ans.

Une question d'Elina, 6 ans
Une question d'Elina, 6 ans.
Louis de Saussure, professeur de linguistique à l’Université de Neuchâtel.

«On ne sait pas comment les premiers mots sont apparus: c’est arrivé lentement chez les hommes préhistoriques. Il est possible que nous ayons commencé par grogner pour attirer l’attention ou à imiter les bruits de la nature jusqu’à ce qu’à force de le faire, cela devienne des vrais mots.

Beaucoup de mots actuels viennent de mots plus anciens qui ont changé avec le temps. Certains ont très peu changé: il y a 6000 ans, ceux qui parlaient la langue dont viennent la plupart de celles de notre continent disaient déjà quelque chose comme p’hter pour père. D’autres mots ont énormément changé avec le temps. Certains ont complètement ­disparu et de nouveaux ont surgi sans qu’on puisse dire si c’est arrivé par accident ou parce que quelqu’un en a eu l’idée un jour. Cela se passe encore, comme le mot stylé qui n’existait pas avec le sens de super il y a quelques ­dizaines d’années.

Certains mots ne sont pas inventés mais pris à d’autres langues. En français, nous avons emprunté des tas de mots à l’anglais, comme cool. Mais aussi à d’autres langues, comme café qui nous vient de l’arabe ou tomate que nous avons adapté de l’espagnol qui lui-même l’a pris à l’aztèque tomatl.

Parfois, des scientifiques inventent de nouveaux mots pour parler d’une nouvelle maladie, d’une plante ou d’un animal qu’on ne connaissait pas. Pour ça, on utilise souvent de vieux mots grecs, comme pour pachyderme qui signifie peau épaisse.»

Benutzer-Kommentare