3 novembre 2017

L'effet Venturi

Comment marchent les sprays à parfum? Démonstration à l’aide de deux pailles et d’un verre d’eau.

romane
L’expérience du jour illustre le fonctionnement d’un spray.

1Reconvertie en parfumeuse, Romane est fin prête. Elle a déjà réuni tout le matériel nécessaire à cette démonstration, à savoir un rouleau de scotch, des ciseaux, deux pailles, un verre et de l’eau.

2Notre apprentie savante plonge une paille dans le verre et la coupe en dessus du bord supérieur de celui-ci. Puis elle la scotche sur la paroi intérieure du verre, en veillant à ce qu’elle ne touche pas le fond.

3Avec adresse, elle remplit le verre d’eau presque jusqu’à ras bord. Son installation est en place. Il n’y a plus qu’à aller chercher la seconde paille pour achever cette drôle d’expérience.

4Romane s’accroupit. Sa bouche à hauteur du verre, elle pince la paille entre ses lèvres, vise l’embout de l’autre chalumeau et souffle. Des gouttelettes sont projetées dans l’air. Expérience réussie!

Le phénomène

Lorsqu’un fluide, ici de l’air, est accéléré, sa pression diminue. Ce phénomène, appelé effet Venturi, est bien connu des aviateurs et des fabricants de parfum. L’expérience du jour illustre le fonctionnement d’un spray. Le verre rempli d’eau peut être comparé à la bouteille de parfum, et la paille au petit tube en plastique qui baigne dedans. Lorsque Romane souffle au sommet de la paille, une dépression se crée aspirant ainsi l’eau vers le haut, jusqu’à débordement. Le liquide est alors propulsé dans le flux d’air vers l’avant comme avec un spray classique.

Benutzer-Kommentare