18 novembre 2017

Comment les hommes de la Renaissance ont-il pu prouver que la Lune tournait autour de la Terre?

Stéphane Fischer, assistant conservateur au Musée d’histoire des sciences à Genève, répond à Dorian, 12 ans.

Dorian, 12 ans
Une question de Dorian, 12 ans.
Stéphane Fischer, assistant conservateur au Musée d’histoire des sciences à Genève.

«Les hommes savent au moins depuis l’Antiquité que la Lune tourne autour de la Terre. Et pendant des siècles, aucun savant n’a vraiment ressenti le besoin de vérifier de manière formelle quelque chose qui paraissait si évident. Durant la Renaissance, Galilée a été le premier à pointer une lunette astronomique vers la Lune. Mais ce qu’il a observé, ce sont surtout les cratères, les chaînes de montagnes, les vallées en tous points similaires à ceux présents sur la Terre. Ce qui n’a pas manqué de choquer ceux qui croyaient toujours à la théorie antique d’un Ciel et d’une Lune parfaits, car séjours des dieux…

Plus tard, le savant britannique Isaac Newton, en établissant sa loi de la gravitation universelle, a compris une chose: si la Lune ne s’est jamais écrasée sur la Terre, c’est parce qu’elle se déplace à une certaine vitesse qui, combinée avec les forces d’attraction mutuelle entre les deux corps célestes, lui fait décrire une trajectoire circulaire autour du globe.

Uniquement en levant les yeux dans le ciel, les premiers astronomes ont déjà observé que notre satellite fait le tour de la Terre en un peu moins d’un mois (29,5 jours), soit l’intervalle entre deux pleines lunes. Du fait de la régularité de sa course autour de la Terre, la Lune a servi à établir les premiers calendriers. La durée des mois lunaires de 29,5 jours sert aujourd’hui encore de référence pour établir la date de certaines fêtes religieuses comme Hanouka, Pâques ou le Ramadan.» 

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Éric et Fabien

Les muscles ont une mémoire

Sarah

Quand la magie s'allie à la science

Enzo, 6 ans et demi

Pourquoi nous n'avons pas tous la même couleur de peau?

Steve Gaspoz

Proche et loin tout à la fois