28 novembre 2019

Trois mannequins à Neuchâtel

Leurs photos sont dans tous les rayons beauté des magasins Migros: Jasmine, Valérie et Suzanne sont devenues Covergirls 2019 au début de l’année grâce à un concours de «Migros Magazine». Nous leur avons rendu visite dans leur ville.

Leurs photos sont dans tous les rayons beauté des magasins Migros: Jasmine, Valérie et Suzanne sont devenues Covergirls 2019 au début de l’année grâce à un concours de «Migros Magazine». Nous leur avons rendu visite dans leur ville.
(Photos: Cyril Krähenbühl)

«J’aime bien qu’on me prenne en photo», déclare Jasmine Schaffner, et cela se voit. Bien qu’elle n’ait pas encore d’expérience en tant que modèle, elle pose de façon tout à fait professionnelle. Cette jeune femme de 20 ans semble sûre d’elle et toujours à l’aise, même pendant la visite dans les rues de «Neuch» que lui fait faire Migros Magazine, avec sa mère Valérie, 50 ans, et sa grand-mère Suzanne, 82 ans. Les trois Covergirls s’étant déjà rendues trois fois à Zurich en 2019 pour les séances photo, c’est à notre tour de leur rendre visite sur leurs terres. Elles peuvent ainsi nous présenter la ville et nous faire découvrir leurs endroits préférés. Les Covergirls nous emmènent d’abord à l’Université de Neuchâtel, où Valérie ­travaille et où Jasmine a commencé des études d’histoire de l’art en septembre. Sur le chemin, nous passons devant un arbre très spécial. Pour l’instant, il ne présente aucune particularité. Mais cela va changer avant Noël: Suzanne et Valérie l’enveloppent chaque année de pièces de laine tricotées et le décorent de rosettes au crochet. Venu des États-Unis, cet art textile, appelé «Urban Knitting» ou «tricot-graffiti», se diffuse en Europe.

Décorer un arbre pendant la pause de midi

À la fois fière et intimidée, Suzanne montre des photos de «son» arbre enveloppé de laine. Sa petite trousse à crayons contient même un bref article du journal local à ce sujet. Pourquoi décore-t-elle l’arbre? «Parce que ça me fait plaisir de tricoter et que les couleurs me rendent joyeuse», déclare la grand-mère, rayonnante.

Benutzer-Kommentare