12 juillet 2017

Daniel Thomas, l’harmonie au bout des doigts

Que ce soit en jouant du carillon ou de l’orgue, en bêchant dans son jardin à Cugy (VD) ou en peignant sur verre, Daniel Thomas a le don de faire naître beauté et poésie autour de lui.

Daniel Thomas organise régulièrement des visites guidées de monuments, cures, ou châteaux.
Daniel Thomas organise régulièrement des visites guidées de monuments, cures, ou châteaux.

L'art de cultiver son jardin

Sous ses abords timides, le carillonneur vaudois Daniel Thomas dissimule une culture et une expérience hors normes. Ce titulaire des orgues de l’abbaye de Montheron (VD) et du carillon de Chantemerle, à Pully (VD), sait composer, jouer et improviser sur de nombreux instruments, de l’épinette à l’orgue, en passant par différentes sortes de flûtes. Il connaît trente langues, apprises au fil de ses voyages et de ses formations.

Il possède aussi un immense jardin, dans lequel il cultive une quantité de plantes – des amandiers aux passiflores, en passant par les arbres fruitiers et les fleurs. Il organise aussi bien des concerts que des visites guidées de monuments et des balades musicales. Et en sus de toutes ces activités, il a encore le temps de s’investir actuellement dans deux projets qui lui tiennent à cœur: «Nous allons construire l’an prochain un carillon de 51 cloches à l’abbaye de Montheron. J’ai terminé la récolte de fonds, et je dois maintenant participer à de nombreux comités pour décider de la réalisation. Je collabore également au projet de construction d’un carillon de 33 cloches à l’abbatiale de Bellelay (BE).» Mais comment fait-il pour mener de front tant de projets différents? «Je ne bois pas de café, mais je fais parfois une petite sieste de dix minutes. Je mange aussi beaucoup de fruits, c’est bon pour la concentration.»

Une journée avec Daniel Thomas

5h00 Un paradis à la porte«Le jardinage me permet de me ressourcer et de trouver mon inspiration. Je possède environ 450 sortes de plantes fruitières.»

7h00 Métissage de couleurs«Je peins sur verre, ce qui me permet d’utiliser d’un côté de la peinture à l’huile, et de l’autre, de l’aquarelle, et de mêler ainsi les deux structures. J’utilise les peintures sous forme de craies et de bâtons, ce qui crée un effet 3D.»

8h00 Des ouvrages à foison«Je possède une bibliothèque musicale et polyglotte, unissant mes partitions et des livres en langues étrangères. Pour apprendre une nouvelle langue en effet, je lis dans celle-ci un ouvrage que je connais, comme Le Petit Prince. La méthode Assimil m’aide ensuite à compléter mes connaissances.»

10h00 D’un clavier à l’autre«A la maison, je répète mon programme sur mon piano et sur un carillon d’exercice, pourvu d’un métallophone. Je possède également plusieurs autres instruments, sur lesquels je fais principalement de l’improvisation.»

15h00 Cascade de cloches«Les cloches d’un carillon n’ont rien à voir avec les cloches à la volée: elles peuvent être petites, et doivent rendre un son extrêmement précis. Le carillon de Chantemerle, à Pully, possède quarante-­huit cloches et quatre octaves. Inauguré le 1er novembre 1953, c’est l’un des rares carillons de type flamand existant en Suisse.»

17h00 Les coulisses de l’Histoire«Passionné d’histoire, j’organise régulièrement des visites guidées de monuments, cures, ou châteaux. Je possède de nombreux ouvrages historiques qui me permettent de me préparer et sur place, je joue quelques musiques de l’époque du monument visité.»

20h00 Partage en musique«En qualité d’organiste, je collabore avec tous les prêtres et pasteurs de la région. Je m’occupe des cultes, ainsi que des concerts, durant lesquels je joue ou j’invite différents artistes.»

Les prochains concerts de Daniel Thomas: dimanche 30 juillet à 17h, église de Montheron et dimanche 3 septembre à 15h, Carillon de Chantemerle à Pully. Du 24 au 27 août, il expose par ailleurs ses oeuvres sur verre acrylique et soie à la Salle des Amis de l’Abbaye de Montheron.

Informations: www.irreel.org/blog

Benutzer-Kommentare