12 octobre 2017

Dix conseils pour trouver sa vocation

L’épanouissement personnel n’est pas forcément lié au travail, selon Céline Brocard, diplômée en pédagogie curative clinique et coach. Voici ses conseils pour trouver le domaine qui nous fait vibrer, et l’intégrer à notre quotidien.

vocation
On peut trouver son épanouissement ailleurs qu'au travail.
Céline Brocard, coach

Qui dit vocation, dit profession? Pas forcément, selon Céline Brocard, diplômée en pédagogie curative clinique, et coach: «On associe souvent ce terme au métier qu’on exerce, remarque-t-elle. Le problème, c’est que nous assistons actuellement à une idéalisation du travail, considéré comme lieu d’épanouissement, mais je trouve nécessaire de démystifier ce point de vue: le travail est un gagne-pain avant tout. Et si on a la chance qu’en plus, ce travail soit lié à ce que nous aimons et qui nous fait vibrer, tant mieux. Mais on peut aussi trouver son épanouissement ailleurs.» Afin de permettre à chacun de découvrir quelle est sa vocation, puis de réussir le délicat métissage entre cette dernière et sa vie quotidienne, voici ses dix conseils:

1 Se poser les bonnes questions

Il est nécessaire de s’extraire du tourbillon quotidien pour se poser deux questions essentielles: à quoi est-ce que je sers sur cette Terre, et pour quoi suis-je fait? C’est la réponse à ces questions qui permettra de trouver sa vocation.

2 Identifier ses croyances limitantes

Règles édictées dans notre enfance, avis de l’entourage qui ont pris insensiblement racine dans notre subconscient, etc: on appelle ces obstacles psychologiques «croyances limitantes», et il est absolument essentiel de prendre le temps de les identifier. Le plus grand pas consiste ensuite à les oublier, puis à s’écouter, oser faire autrement - et s’autoriser ainsi à être enfin soi-même.

3 Déterminer ce qu’on aime faire

Il s’agit donc en parallèle d’identifier ses passions, ses forces et ses qualités, ce qu’on aime faire et qui nous prend peu d’énergie. «Nous ne sommes pas faits pour quelque chose qu’on n’aime pas faire», résume ainsi Céline Brocard. Petite astuce pour nous aider: on peut demander à nos proches comment ils nous voient, de manière à mieux cerner nos qualités. Il n’y a pas de recette magique, chacun est différent et ce sera peut-être parfois difficile de trouver une réponse. Mais les éléments rassemblés permettront toujours de poursuivre la réflexion.

4 Se reconnecter à notre coeur

L’important, ensuite? Se reconnecter à son cœur, à cette émotion qui nous fait vibrer et que le quotidien a éteinte… En général, on découvre souvent que cette dernière est en lien avec la relation aux autres.

5 Planifier les différentes étapes

Pour pouvoir ensuite bien réussir à intégrer sa vocation - que ce soit dans son quotidien, ou en allant jusqu’à la reconversion professionnelle -, on doit planifier les différentes étapes. Est-ce que c’est en mettant en route un loisir? En diminuant son temps de travail? Ou en adoptant encore une autre solution? Chaque parcours sera personnel.

6 Savoir concilier les activités

Ce n’est pas parce que notre travail ne correspond pas à nos attentes profondes qu’il faut le quitter immédiatement. Il est tout à fait possible d’exercer son métier tout en suivant sa vocation en parallèle, par exemple. «Il y a dix mille possibilités de concilier les choses, et cela permettra ainsi de «nourrir» également votre travail», affirme Céline Brocard.

7 Poser des objectifs précis

Pour intégrer sa vocation au quotidien, on commence par poser des objectifs, qui doivent être clairement énoncés et précis : «Mieux vaut avancer par petits pas décidés que d’envisager un pas de géant qu’on ne fera finalement jamais, ou qu’on regrettera», souligne la coach vaudoise.

8 Diversifier sa réflexion

Ne pas hésiter à accompagner sa réflexion de dessins, d’écriture, de découpages, etc. Cela permettra de mieux concrétiser ses pensées et désirs, et de garder une trace.

9 Célébrer chaque petit pas

Célébrer ensuite dignement le petit pas effectué: on mérite de se féliciter d’avoir amorcé un changement dans sa vie!

10 Approfondir ses compétences

A moyen terme, il est conseillé de se former dans le domaine choisi: chaque approfondissement est un enrichissement, et chaque acquis supplémentaire consolidera sa vocation.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

maquillage pommettes rosées

Un sublime teint rosé

Soigner le contour de vos yeux

Informationen zum Author

Marushka Schuwey teste un soin peeling pour les lèvres.

Smoothing Lip Peeling

Tom le Jardiner explique comment faire mûrir des tomates à l'intérieur.

Faire mûrir les dernières tomates

Informationen zum Author