23 août 2017

En quoi étiez-vous nuls à l’école?

Pour la rentrée des classes, Darius Rochebin a posé cette question à Christophe Darbellay. Ce dernier a dévoilé qu’il était nul en Activités Créatrices Manuelles (le bricolage donc!).

Sandrine Viglino, humoriste.
Sandrine Viglino, humoriste.
Temps de lecture 2 minutes

En répondant, comme si son corps revivait ce souvenir, il a démonté la table de la RTS. J’en ai déduit que, même quand on est conseiller d’Etat, les traumatismes scolaires nous poursuivent. Citoyens de tous pays, unissons-nous pour protéger nos bambins des futurs complexes qui les guettent. Ne les envoyons pas à l’école! Oui, ça fera une génération d’ignares, mais décomplexés. La formation idéale pour devenir président des Etats-Unis.

A l’école, j’étais nulle en anglais: merci Mme K.* qui lors du premier examen m’a compté toutes les fautes quand j’ai mis les «i» (aïe) en minuscules, comme en français. Aujourd’hui, à 32 ans, j’ai passé des mois aux Etats-Unis, mais j’ai toujours un complexe à parler «ingliche» devant des gens. Ce complexe a fortement nui à ma carrière à Hollywood.

J’étais nulle en géo: Merci Mme P.**! J’avais appris les rivières du Valais par cœur, mais votre stencil froissé (mais avec une super odeur d’alcool) m’a fait paniquer. Résultat: j’ai mélangé la rive droite et la rive gauche. Du coup je ne m’éloigne jamais à plus de 100 m du Rhône. Ce complexe a fortement nui à ma carrière hors du Valais. J’étais nulle en conjugaison. Mais à cause de moi. Et ça, ça n’a pas nui à ma carrière.

Grâce à Christophe et son complexe des ACM encore aujourd’hui, je suis rassurée. Ça veut dire que tous les grands de ce monde ont un complexe qui remonte à l’école. Christian Constantin avait peut-être la bougeotte et souffre aujourd’hui de complexe immobilier. Jean-Luc Addor, jamais satisfait de ses résultats, en voulait toujours plus et subit le complexe de la redemande. Donald souffrait du syndrome des doigts palmés, entraînant une dyslexie dactylographique fatale qui entraîna son désormais fameux «cofveve».

Ce que nous devons apprendre de notre vénéré (peut-être qu’il me lit) conseiller d’Etat, c’est que de son défaut, il en a fait une qualité. Grâce à son complexe des travaux manuels, il a réussi à casser la baraque en direct au «19 h 30». Et ça, c’est la classe!

* Nom connu de mes copains de classe de l’ENVR

** Nom connu des élèves de ma classe de My-Croix

Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Benutzer-Kommentare