27 juillet 2017

«Je rêve de pouvoir participer aux Jeux olympiques»

A 8 ans, Kyra a déjà passé la moitié de sa vie en Australie. Très sportive, elle aime profiter de la plage, faire du karaté et se balader dans la nature avec son vélo.

Temps de lecture 2 minutes
De bons amis: Kyra et son chat.

C’est lors d’un voyage en Australie en 2000 que la maman de Kyra rencontre son futur mari. Il vient la rejoindre à Zurich deux ans plus tard et la petite fille voit le jour
en 2009. Mais le papa a le mal du pays et la famille décide il y a quatre ans de tenter une nouvelle expérience et de retourner au royaume des kangourous, à Perth.

Kyra s’acclimate facilement à sa nouvelle vie et apprend très vite l’anglais. Sa maman continue à lui parler en suisse allemand et elle prend aussi des cours de français à l’école. Elle n’a pas de frères et sœurs, mais un chat et deux cochons d’Inde qu’elle adore.

Elle aime beaucoup aller en Suisse rendre visite à ses amis et sa famille. Kyra s’imaginerait d’ailleurs très bien y revenir. Elle apprécie surtout la neige, le ski, le chocolat et le fromage. La famille se rend d’ailleurs souvent au Club suisse de Perth pour déguster une fondue.

«Nos vacances dans ce très beau parc aventure étaient géniales. J’ai fait un parcours d’arbre en arbre avec une tyrolienne. J’avais l’impression de voler, c’était un sentiment incroyable. J’ai aussi bien aimé grimper sur ce tronc, mais c’était difficile, car plus je montais, plus les marches s’espaçaient les unes des autres. J’aime aussi être dans la nature chez moi et faire du vélo dans la forêt par exemple.»

«J’ai commencé le karaté à l’âge de 4 ans, car je voulais savoir me défendre. Je viens de passer ma ceinture jaune et d’arriver dans un nouveau club. C’est super, je vais encore progresser et faire des tournois trois à quatre fois par an. Mon plus grand rêve serait de participer aux Jeux olympiques.»

«Je suis inscrite dans un club de sauveteurs, d’octobre à avril. On nous apprend entre autres à bien appréhender les vagues, à nager sans couler lorsque l’on porte secours à quelqu’un et plein de choses très utiles sur les requins. On fait aussi des exercices pratiques dans la mer et sur le sable. Quand j’aurai 14 ans, je pourrai patrouiller sur la plage avec les sauveteurs expérimentés, je me réjouis!»

Benutzer-Kommentare