9 mai 2019

Neuchâtel de haut en bas

La découverte de la ville en pente du pied du Jura exige des mollets d’acier. Mais les effort sont toujours récompensés par une vue exceptionnelle ou un joli coin verdoyant.

Aussi instructif qu'agréable, le sentier "Nature en ville" est jalonné de onze postes didactiques.
Aussi instructif qu'agréable, le sentier "Nature en ville" est jalonné de onze postes didactiques.
Temps de lecture 3 minutes

Les moulins du Gor

On est juste en bordure du centre-ville. Et pourtant, il suffit de descendre quelques marches depuis la rue des Parcs pour se retrouver plongé dans la verdure du Gor du Vauseyon . Ici, on est au royaume du Seyon, la rivière qui y a creusé son lit et bondit parfois tumultueusement d’un rocher à l’autre.

Sauvé de la destruction en 1895, ce site de toute beauté est désormais mis en valeur et protégé grâce à diverses fondations et associations. Ainsi, on doit à l’Association du Gor du Vauseyon la chance de pouvoir circuler au-dessus des gorges grâce à de nombreuses passerelles. Quant à la Fondation des Moulins du Gor, elle permet aux promeneurs de découvrir différents types de roues au fil de l’eau: à palettes, tournant en sens contraire, à palettes extérieures ou à augets, chacune est accompagnée d’une petite présentation.

Il est chaudement recommandé de compléter la balade en faisant une pause à la Maison du Prussien , une ancienne brasserie du 18e transformée en hôtel et restaurant gastronomique. On peut déjà certes ravir ses sens en dégustant les plats raffinés du chef Jean-Yves Drevet. Mais passer une nuit sur place, dans une des dix chambres au parquet craquant et aux vieux meubles cirés, c’est plonger dans le passé et avoir l’impression d’entendre l’écho des moulins, scieries, forges et fabriques d'Indiennes d’autrefois…

Visites guidées des Moulins du Gor: 5fr./adulte, tous les premiers samedis du mois, à 14h30 et 16h.

Le Centre Dürrenmatt

Vous avez des fourmis dans les jambes ? La solution est toute trouvée : empruntez le chemin du Pertuis-du-Sault pour monter, monter, monter depuis la gare – sans oublier de vous retourner de temps à autre pour reprendre votre souffle et admirer la splendide vue sur le lac!- jusqu’à ce qu’il tourne sur la droite. Encouragé par une symphonie de chants d’oiseaux, continuez alors à le suivre plus horizontalement entre arbres, jardins et demeures majestueuses, pour arriver au Jardin botanique , puis au Centre Dürrenmatt , 200 mètres plus loin.

Construit par l’architecte tessinois Mario Botta à flanc de colline, ce bâtiment épuré accueille les peintures et tableaux de l’écrivain et dramaturge Friedrich Dürrenmatt, ainsi que différentes expositions temporaires. Après avoir admiré le tout, sortez sur la terrasse: vous bénéficierez alors d’une vue époustouflante à 180 degrés sur le lac et les sommets environnants.

Le sentier «Nature en ville»

Il est temps de redescendre vers le lac, pour profiter d’une promenade plus facile - mais tout aussi instructive. Le sentier «Nature en ville» , qui va de la piscine du Nid-du-Crô au Laténium, est en effet jalonné de onze postes didactiques – en français et en allemand -, abordant chacun un thème différent. On apprend ainsi, par exemple, à distinguer les quatre espèces de lézards de la région, à observer les plantes grimpantes colonisant les murs environnants, ou encore à reconnaître diverses traces de pattes de «promeneurs nocturnes»: fouine, renard ou rat.

Petit conseil: le sentier ne passant par uniquement par le bord du lac, cela vaut la peine d’entamer la balade un peu avant (au niveau du parking des piscines), afin de traverser la place du Nid-du-Crô et bénéficier ainsi d’un petit supplément de verdure et d’eau miroitante.

Benutzer-Kommentare

Articles liés

La superbe vue des gorges de la Via Mala n’est pas recommandée aux personnes sujettes au vertige.

Une voie millénaire

Vertigineux: le barrage mesure 148 mètres et est le cinquième plus haut de Suisse romande (photo: Valais Wallis Promotion).

Moiry: entre splendeur et intemporalité

Directeur des restaurants du Gurten, Patrick Vogel aime aller au contact des clients et aider ses collaborateurs au service.

Là-haut sur la colline bernoise...

Après avoir récolté les champignons, on peut commencer à les préparer avec des outils adéquats déjà sur place. (Photo: Jorma Müller)

Un trésor en forêt