7 juin 2018

«Et si on fabriquait un microscope maison?»

N’ayez crainte, c’est nettement plus facile que ça en a l’air!

un microscope maison
Le jeune Léandre va apprendre que le microscope sert à voir l’infiniment petit. (Photos: François Schaer)

1 À peine a-t-il percé un trou dans le couvercle d’un bocal de confiture (avec un clou et un marteau) que Léandre le rebouche avec un carré de plastique découpé dans une barquette de fruits.

2 Notre jeune scientifique met maintenant en place son installation: il appuie le petit miroir en biais sur une gomme ou un autre support (voir photo) et le coiffe du bocal d’un geste magistral.

3 Léandre place l’objet qu’il souhaite observer – ici, du sel – sur le fond du bocal. Il plonge ensuite un cure-dent dans de l’eau et dépose une goutte sur le plastique, au niveau du trou du couvercle.

4 Pour utiliser ce microscope, il suffit de tenir le couvercle, de regarder à travers la goutte qui fait loupe et de faire la mise au point en approchant ou en éloignant le couvercle de l’objet étudié. 

Le phénomène

Inventé en 1595 par Zacharias Janssen, un fabricant de lunettes hollandais, le microscope sert à voir l’infiniment petit, c’est-à-dire des objets invisibles à l’œil nu. Avec les plus sophistiqués de ces instruments d’optique, on peut ainsi observer atomes, virus, bactéries et autres micro-organismes. On s’en sert donc dans de nombreux domaines: études scientifiques, recherche médicale ou encore enquêtes policières.

Benutzer-Kommentare