25 juillet 2019

Au cœur d’un vol d’étourneaux

Institutrice le jour, Floriane Nikles se transforme en oiseau la nuit. Actrice-figurante à la Fête des vignerons, elle incarne l’un des deux cent quarante étourneaux-danseurs du spectacle. Un rôle qui la catapulte chaque soir sur un petit nuage.

L'étourneau Floriane Nikles, dans son caveau de Vevey.
L'étourneau Floriane Nikles, dans son caveau de Vevey.

«Participer à la Fête des vignerons est pour moi un rêve qui se réalise. Mon grand-père, qui était Veveysan, me parlait beaucoup de cette fête. Et petite, j’adorais me plonger dans le livre de l’édition de 1955. Les robes des divinités me faisaient rêver», explique Floriane Nikles, 55 ans.

Aujourd’hui, cette maman de quatre enfants a passé du rôle de spectatrice à celui d’actrice-figurante et joue un étourneau dans le spectacle imaginé par Daniele Finzi Pasca. Et tant pis si elle n’a pas le rôle qu’elle voulait. «Cette fête, c’est un bonheur total, résume l’institutrice. Bien sûr, c’est un grand investissement en temps. Nous répétons depuis le début de
l’année à raison de trois heures par semaine.» Apprendre une chorégraphie n’avait d’ailleurs rien d’aisé pour ces amateurs. Ainsi, Floriane Nikles a dû s’entraîner aussi chez elle afin que l’enchaînement des pas devienne un automatisme.

Dès le mois de juin, le rythme des répétitions et des filages s’est intensifié. Mais pour cette actrice-figurante – qui est l’une des 5500 bénévoles à faire vivre le spectacle durant trois semaines – cela en valait la peine. «Parmi les étourneaux, il y a des jeunes et des moins jeunes, des employés ainsi que des cadres supérieurs. Tout le monde se mélange. On se tutoie et on est ici beaucoup plus ouvert que dans la vraie vie; les barrières sociales tombent durant la Fête des vignerons. »

Benutzer-Kommentare

Articles liés

Voix nomade

La photo gagnante de la semaine A gagner

Concours clin d’œil

Informationen zum Author

Plusieurs équipes venant de toute l’Europe sont invitées à imaginer à Rorschach des sculptures de sable éphémères (photo: DR).

Des merveilles peu connues

Leur peau est mouchetée mais leur chair est impeccable: ces bananes seront offertes à Table suisse.

Trop belles pour la poubelle