16 août 2017

L'érosion des montagnes

Lorsque tu te balades dans le Jura ou dans les Alpes, ne te demandes-tu pas parfois comment ces reliefs se sont formés et sont devenus si familiers dans notre paysage?

Vue d'oiseau sur des montagnes enneignées.
La formation des montagnes.
Temps de lecture 2 minutes

Comment naissent les montagnes

Qu’il s’agisse des Alpes en Europe, de l’Himalaya en Asie ou des Andes en Amérique du Sud, la plupart des chaînes de montagnes sont formées par les mouvements de la croûte terrestre.

Il faut savoir en effet que la surface de la Terre est composée d’immenses plaques qui s’emboîtent entre elles – un peu à la manière d’un gigantesque puzzle! – et qui se déplacent constamment. Parfois elles s’éloignent les unes des autres, parfois elles se rapprochent, très lentement, à raison de quelques centimètres par an.

Lorsque deux plaques entrent en collision, elles s’écrasent l’une contre l’autre: avec la pression, les terrains se plissent, le sol se soulève et forme finalement une chaîne de montagnes. Mais le processus est extrêmement lent et peut durer plusieurs millions d’années, au fur et à mesure que les plaques continuent à avancer.

Ainsi, les Alpes ont commencé à se constituer il y a environ 40 millions d’années, de la collision entre la plaque Eurasienne (la nôtre) et la plaque Africaine. Quant au mont Blanc (le point culminant des Alpes), il continue à s’élever d’un millimètre par an.

Il arrive parfois également qu’une plaque océanique glisse sous la croûte continentale, qui se plisse et se soulève. C’est ainsi que la cordillère des Andes s’est formée. Toutes ces montagnes sont érodées au fil du temps par l’eau, la neige et la glace. Elles finiront donc par toutes disparaître, alors que d’autres surgiront.

Toutes les montagnes sont érodées au fil du temps par l’eau, la neige et la glace (photo: Istock).

Benutzer-Kommentare