4 avril 2018

Physiothérapie pour enfants

Même les bébés ont parfois besoin de soutien pour développer leur motricité et leur perception sensorielle. Des physiothérapeutes spécialisés aident les petits d’une manière ludique.

Un bébé en train de faire de la physiothérapie avec une spécialiste
Les tout-petits se prêtent en général volontiers aux exercices proposés par les physiothérapeutes pédiatriques (photo: Getty Images).

J’ignorais que les bébés et les enfants pouvaient aussi avoir besoin d’une physiothérapie!», «À 12 mois, mon fils n’a pas fait ses premiers pas et ne marche toujours pas à quatre pattes non plus. Est-ce normal?» ou «À 12 ans, ma fille a le dos voûté. Dois-je m’inquiéter ou cela s’améliorera-t-il en grandissant?»

C’est à ces questions et à bien d’autres préoccupations que j’ai affaire chaque jour dans mon travail de physiothérapeute pédiatrique. Comparable à d’autres spécialisations,

comme en gériatrie ou en neurologie, il existe en pédiatrie des physiothérapeutes spécifiquement formés aux problèmes de l’enfant.

Barbara Gressbach Oertle

Les physiothérapeutes pédiatriques connaissent les problèmes spécifiques à l’enfance et savent quelles méthodes thérapeutiques employer. Ils traitent les enfants présentant un retard ou un trouble du développement sensorimoteur, de la naissance à l’adolescence. La physiothérapie est ainsi adaptée à la déficience sensorimotrice des petits patients.

Elle revêt une forme ludique, car c’est par le jeu que les enfants apprennent le plus facilement.

Barbara Gressbach Oertle

C’est justement à propos des tout-petits qu’une multitude de sujets préoccupent souvent les jeunes parents. La consultation d’un physiothérapeute pédiatrique doit être ordonnée par un médecin (médecin traitant, pédiatre ou spécialiste) pour que les coûts soient pris en charge par l’assurance de base. Mais il est possible de consulter pour obtenir un conseil ou une estimation sans ordonnance médicale. Dans ce cas, les coûts sont à la charge de la famille.

Au quotidien, il est aussi possible d’encourager les facultés de son enfant. Un choix judicieux de ses jouets et un aménagement approprié de l’environnement sont par exemple essentiels pour motiver le nourrisson à apprendre et stimuler son développement sensorimoteur. Dépistés assez tôt, de nombreux problèmes se traitent plus efficacement.

Il est recommandé aux parents d’observer avec attention leurs enfants dans leurs mouvements quotidiens.

Barbara Gressbach Oertle

Enfin, une activité physique suffisante favorise non seulement une bonne santé, mais aussi les compétences sociales de l’enfant. À tout âge, les enfants doivent pouvoir faire des expériences motrices à la maison et en plein air.

Auteure: Barbara Gressbach Oertle, physiothérapeute dipl. HES, MAS en physiothérapie pédiatrique, Medbase Abtwil (SG)

Benutzer-Kommentare

Articles liés

parents prroblèmes psy

Vivre avec un parent fragile psychologiquement

constipation

Mon enfant est constipé

Ne laissez pas votre smartphone sans surveillance. Ou alors configurez le pour qu’il soit sans danger (photo: Getty Images).

Numérique: protégez vos enfants

préadolescence

Le passage délicat de l'enfance à l'adolescence