21 avril 2018

Quand la magie s'allie à la science

Un tour de magie basé sur le principe d’Archimède. Ou quand la science s’acoquine avec la prestidigitation.

Sarah
Sarah a décidé d’épater la galerie en montrant un tour de magie. (Photo: François Schaer)

1 Sarah a décidé d’épater la galerie en montrant un tour de magie. Elle commence par emballer un caillou dans un peu d’alu, puis elle façonne une boule d’alu qui ressemble à la pierre emballée.

2 Après avoir rempli un saladier de graines de quinoa (ça marche aussi avec du sel, du riz ou des lentilles), elle enterre la boule d’alu d’un côté et pose le caillou emballé de l’autre. Que le spectacle commence!

3 Notre magicienne en herbe présente le récipient au public qui lui fait face. On ne voit alors qu’une boule d’alu à la surface du quinoa. Sarah secoue délicatement le bol de gauche à droite. Suspense…

4 La boule d’alu s’enfonce dans les graines de quinoa et disparaît. Au même moment, elle semble réapparaître de l’autre côté du saladier. Les spectateurs médusés applaudissent bien fort. Bravo Sarah!

Le phénomène

La poussée d’Archimède, c’est cette fameuse force qui empêche les bateaux de sombrer, même s’ils sont en métal. Dans cette expérience transformée pour l’occasion en tour de magie, Sarah remplace l’eau par des graines. Comme la boule de papier d’alu est moins dense que le quinoa, elle va «flotter». Alors que le caillou, lui, étant plus dense que le quinoa, va «couler». Eurêka!

Benutzer-Kommentare