7 août 2018

La diffusion des molécules de colorant dans l'eau

Enfin, une expérience qui ravit neurones, mirettes et papilles. Mais gare à l’indigestion de M&M’s!

Noémie
Noémie va-t-elle résister à la tentation? (Photos: Pierre-Yves Massot / realeyes.ch)

Voilà, Noémie a apporté une belle assiette creuse, un peu d’eau et une petite montagne de M&M’s. La question du jour: résistera-t-elle à la tentation? Pas sûr. «Non, non, ne mange pas tout d’un coup!»

Ouf, il reste quelques dragées chocolatées pour réaliser cette expérience. Notre jeune scientifique les dispose avec art et en cercle dans l’assiette, comme un joli collier de perles colorées. C’est fait ?

Après avoir mangé les derniers M&M’s pour reprendre des forces, Noémie verse de l’eau dans l’assiette. Jusqu’à mi-hauteur de ces bonbons qui fondent dans la bouche, pas dans la main. Pas plus, pas moins.

Après quelques instants de baignade, les dragées sucrées commencent à fondre gentiment, libérant leurs couleurs qui se répandent alors dans l’assiette pour former un magnifique arc-en-ciel. Noémie est ravie.

Le phénomène

Les colorants alimentaires utilisés dans les M&M’s sont solubles dans l’eau. Une fois libérées, les molécules de ces colorants vont essayer de s’éparpiller – en s’éloignant les unes des autres – afin d’occuper un maximum de surface du liquide. Jamais en panne d’imagination, les scientifiques ont appelé ce processus «diffusion des molécules de colorant dans l’eau». À noter que l’on a affaire au même type de processus lorsqu’un diffuseur libère des molécules de parfum dans l’air.

Benutzer-Kommentare