5 mai 2018

Le principe de la propulsion à réaction

Et si on construisait une voiture à réaction? Facile, il suffit d’un ballon et de quelques pièces Lego!

Sarah
Sarah n'aura pas le temps de mollir! (Photos: François Schaer)

1 Sarah extrait de son tas de briques les pièces nécessaires à la construction d’une voiture. Elle en a déjà une, mais elle préfère en avoir une seconde sous la main. On n’est jamais assez prudent…

2 Pas le temps de mollir, décidément! La phase de montage à peine terminée, place au gonflage du ballon. Notre jeune savante ne manque heureusement pas de souffle: la baudruche gonfle à vue d’œil.

3 L’on arrive ici à la partie délicate de l’expérience. Il s’agit de glisser l’embout du ballon dans l’arceau du petit bolide, comme sur la photo. Des fois, la baudruche se dégonfle et il faut recommencer…

4 Tout est prêt. Sarah peut lancer le compte à rebours: cinq, quatre, trois, deux, un, zéro! Elle lâche l’embout du ballon, celui-ci se dégonfle instantanément et le bolide fonce en avant. Ça roule!

Le phénomène

Avec cette expérience ludique, Sarah illustre le principe de la propulsion à réaction. Quand notre jeune scientifique relâche le ballon fixé au bolide, l’air contenu à l’intérieur en sort violemment et la voiture est propulsée dans l’autre direction. Dans la loi du mouvement de Newton, il est dit en langage savant que pour chaque action (ici, l’air qui sort du ballon), il y a une réaction opposée et égale (l’auto qui bondit en avant).

Benutzer-Kommentare