8 septembre 2017

Le souvenir des odeurs

Le saviez-vous? Nous percevons les odeurs avec notre nez et notre bouche aussi. Mais il y a également nos yeux et notre mémoire qui entrent en jeu.

Hannah et Livia
Hannah met le bocal sous le nez de Livia. Beurk!

1 Hannah remplit deux bocaux avec du parmesan râpé et un avec du curry. Elle les recouvre ensuite entièrement d’une feuille d’aluminium. Puis perce des petits trous sur les couvercles avec un stylo.

2 La deuxième étape consiste à associer des images aux contenus des bocaux: le curry à un plat indien, le parmesan no 1 à des pâtes et enfin le parmesan no 2 à un homme qui vient de vomir.

3 Notre savante demande à Livia, qui ignore ce qu’il y a dans les récipients, de regarder une image, puis de sentir le bocal qui correspond à celle-ci. De quelle odeur s’agit-il? Est-elle plaisante?

4 L’assistante réagit positivement lorsqu’elle sent les bocaux associés aux images de plats appétissants. Et pour celle qui est liée à la photo de vomi? Hannah lui met le bocal sous le nez. Beurk!

Le phénomène

Nous percevons les odeurs avec notre nez et notre bouche aussi. Ça, vous le savez! Mais il y a également nos yeux et notre mémoire qui entrent en jeu. C’est pour cela que notre cerveau associe parfois une même odeur – ici, celle du parmesan – à des souvenirs différents, l’un pouvant être bon et l’autre carrément mauvais. Il faut dire que le parmesan possède une molécule odorante que l’on retrouve aussi dans le contenu gastrique, ce qui explique pourquoi la senteur de ce fromage peut parfois nous rappeler celle du… vomi. Bon appétit!

Benutzer-Kommentare