16 septembre 2013

La tour Eiffel est suisse

Si le nom de Maurice Koechlin vous dit rien, il est grand temps de remettre les pendules à l'heure et la tour au mileu de l'orgueil national.

Croquis de la tour Eiffel avec un drapeau suisse accroché dessus
A notre tour de récolter les exploits!
Temps de lecture 2 minutes

Habituellement, les Helvètes pèchent par modestie et s’agacent de voir leurs voisins Cocorico leur piquer des noms de produits aussi suisses que le Gruyère ou encore l’Emmental. Or, là, ils vont pouvoir se gausser.

L’emblème français par excellence, la Tour Eiffel, devant son nom au constructeur Gustave Eiffel, qui l’a montée pour l’Exposition universelle de 1889, cette fameuse tour, eh bien, elle a été conçue par un Suisse! Si, si! Il s’appelait Maurice Koechlin et est mort à Veytaux en 1946.

Bon, il était un peu franco-suisse en fait, avec des études à Mulhouse et à Zurich. Puis il est devenu chef dans l’entreprise Eiffel et a eu l’idée de ce grand pylône qui trône au bout des Champs-Elysées. Gustave Eiffel n’a fait que lui racheter son brevet d’invention. Et selon sa famille, ce cher Maurice se serait fortement inspiré de la morphologie de son animal fétiche pour la forme de la tour, soit une girafe au long cou.

Mieux encore: l’ingénieur a laissé des traces jusqu’à New York. C’est lui qui a dessiné l’ossature de la tout aussi célèbre Statue de la Liberté! Mais dans les mémoires, que pouic! On dit que le fameux monument américain, offert par les Français en 1886 en signe d’amitié entre les deux pays, a été conçu par le sculpteur Auguste Bartholdi et que c’est Gustave Eifel qui s’est occupé de la structure interne métallique. Et dire qu’on n’a même pas érigé une statue à notre Maurice!

On doit aussi à son frère les travaux permettant à Bâle de devenir un port, tandis que son petit-fils, René Koechlin, poursuit le rêve d’une pyramide symbolisant la diversité du pays. L’association du même nom est basée à Estavayer-le-Lac, là où le projet de 26’000m2 voulait s’implanter. Ayant moyennement emballé les autorités locales, la pyramide cherche à sortir de terre du côté de
Genève ou de Vevey…

Photographe: Konrad Beck

Benutzer-Kommentare