11 novembre 2017

Le hamster, facile à apprivoiser

Parce que les bébêtes nous font vite craquer, mais qu'on ne sait pas toujours comment s'en occuper: Jérôme Fournier, responsable de l’animalerie chez Andréfleurs SA, à Assens (VD), nous dévoile chaque mois les secrets d’une espèce.

Le hamster russe est le plus facile à domestiquer et le plus calme.
Le hamster russe est le plus facile à domestiquer et le plus calme.

Durée de vie: 2 ans à 2 ans et demi. On peut les acheter tout petits, dès l’âge de 4 à 5 semaines déjà.

Poids adulte: hamsters nains: entre 30 et 40 g; hamster doré: entre 100 et 150 g.

Caractéristiques: il existe trois variétés de hamsters: deux espèces naines, le hamster russe – le plus facile à domestiquer et le plus calme, et donc celui qu’on conseille généralement aux enfants – et le hamster de Roborovsky - très rapide et donc difficile à tenir -, et une espèce légèrement plus grande: le hamster doré – de la taille d’une balle de tennis et plutôt destiné aux adolescents, car il exige du temps pour être domestiqué.

Caractère: C’est souvent le premier animal domestique des enfants, car il est à la fois petit et docile. Il aime être tenu délicatement au creux des mains, car il s’y sent en sécurité.
Mais attention de ne pas placer la cage dans la chambre, car très joueur et actif - surtout au crépuscule et la nuit -, il fera du bruit et dérangera à coup sûr les dormeurs!

Mode de vie:

Très territorial, le hamster ne supporte pas ses congénères. Il s’agit donc de le garder seul dans une cage. Préférer un mâle, plus paisible, à une femelle beaucoup plus territoriale.

Savez-vous que comme les souris et les rats, il est presque aveugle? «Il ne voit plus rien au-delà de 10 centimètres, explique Jérôme Fournier, responsable de l’animalerie chez Andréfleurs SA, à Assens (VD). Il ne se dirige qu’à l’aide de son flair et des vibrations environnantes. Il est donc inutile de l’appeler: il ne vous verra pas. Ce n’est qu’en vous approchant avec délicatesse et en le laissant vous humer qu’il vous reconnaîtra.»

Très rustique, le hamster vient des steppes arides de Russie et ne craint pas le froid. Il n’y a donc pas de conditions particulières, en ce qui concerne la température de la pièce où on le garde.
En revanche, il est important que l’endroit ne soit pas trop lumineux, car le hamster craint la lumière et ne sort qu’au crépuscule et la nuit: il vaut donc mieux le garder dans un endroit un peu sombre, afin de pouvoir bien l’observer. Mais il ne faut pas non plus le maintenir dans le noir: il a besoin d’au moins cinq minutes d’UV par jour, afin que le calcium puisse se fixer sur son squelette.

Choisir une cage d’une taille optimale de 80 cm sur 40 cm, mais en tous les cas au minimum 60cm sur 30cm, selon l’Ordonnance vétérinaire sur la protection des animaux.

Le hamster étant très actif, pourvoir sa cage de parcours – placer ainsi deux maisonnettes de part et d’autre de l’espace, et accrocher aussi une roue pleine ou à grillage très fin, de manière à éviter qu’il ne se casse une patte dans les interstices. Disposer aussi des tunnels ici et là.
Petite astuce de Jérôme Fournier: le hamster adore les tubes en carton de papier de toilette et de ménage! La cellulose n’est pas dangereuse pour lui, et il adore dépiauter le carton pour en tapisser ses galeries et son nid.

Lui mettre aussi à disposition divers éléments durs à ronger pour qu’il puisse user ses dents, qui poussent en permanence: privilégier ainsi le bois de pommier, les racines de pissenlit séchées et les pierres abrasives à ronger riches en calcium.

Enfin, le hamster a besoin de se faire un nid: il est donc recommandé de lui mettre à disposition de la paille, de la ouate comestible ou des fibres de coton, afin qu’il s’aménage un petit coin douillet.

Entretien:

C’est un animal qui aime creuser et se cacher. Il est donc nécessaire de prévoir une litière d’au moins 30 cm d’épaisseur, composée de petits copeaux de bois, de chanvre ou alors de paille, dont il fera de petits fagots pour étayer ses galeries.

Un bain de sable est également indispensable, car le hamster ne se lèche pas comme les chats, mais se roule dans le sable pour dégraisser son poil. Attention de ne pas utiliser un sable de construction, aux angles saillants qui provoqueront des abrasions, mais un sable roulé du désert, le plus fin possible.

Le hamster fait ses besoins où il veut. Il faut donc penser à refaire intégralement la litière et changer le sable toutes les deux semaines.

Alimentation:

Granivore, le hamster ne consomme que des mélanges préparés spécifiquement pour son espèce (graines, et un peu de petits vers ou insectes séchés). Il n’est pas nécessaire de lui donner de fruits frais, le hamster n’en mangera que pour s’hydrater. Quant aux légumes, attention: si on lui en donne, les choisir très frais et ne pas lui donner d’épluchures, le hamster est très sensible aux mycoses et peut très vite souffrir de coccidiose. «Un hamster fait généralement de petites pétoles dures un peu allongées, souligne Jérôme Fournier. Si on remarque qu’il a la diarrhée, c’est le signe qu’il souffre d’une infection bactérienne et il faut l’amener sans tarder chez le vétérinaire, qui pourra très bien le soigner.»

Tout comme l’écureuil, le hamster fait des provisions en remplissant bien ses joues – doublant ainsi le volume de sa tête ! - pour transporter sa nourriture dans différentes cachettes. Son écuelle se vide ainsi en un rien de temps, mais pas d’inquiétude: tout est stocké bien à l’abri dans les différents tunnels de la litière! Lorsqu’on voit que son petit animal sillonne la cage de long en large à la recherche de nourriture, remplir à nouveau son écuelle sans tarder: son métabolisme et ses battements cardiaques étant très rapides, il a en effet besoin de beaucoup de nourriture et mange quotidiennement un cinquième de son poids.

Le hamster a également besoin d’eau fraîche, bien sûr. Mais attention: il faut choisir une écuelle adaptée à sa taille et ne pas trop la remplir, car il peut s’y noyer facilement.

Benutzer-Kommentare