27 mai 2013

Le massage aux pierres semi-précieuses

Améthyste, quartz rose ou magnésite possèdent des propriétés énergétiques dont il serait dommage de se priver. «Migros Magazine» a testé pour vous.

massage
Après un massage aux pierres semi-précieuses, on se sent revitalisé, léger.
Temps de lecture 4 minutes

On se croirait presque devant les étals d’une bourse de minéralogie! Dans le cabinet de Sylviane Buchilly, Vitalité Santé à Lausanne, la violette et diaphane améthyste côtoie l’éclatant jaspe rouge et la sobre magnésite. Disposés sur une console, une quinzaine de bâtonnets de pierre polie – une extrémité pointue, l’autre arrondie – et autant de galets déclinent leurs couleurs chaudes ou pastel. Point de prix affichés toutefois, ces spécimens ne sont pas à vendre: la thérapeute les utilise pour masser.

Sylviane Buchilly, thérapeute diplômée en polarité.
Sylviane Buchilly, thérapeute diplômée en polarité.

Voilà quelques années que la Vaudoise, thérapeute diplômée en polarité (ndlr: une thérapie qui s’attache à rétablir et harmoniser la circulation de l’énergie dans notre corps) a ajouté la thérapie par les pierres (lire encadré), à sa liste de compétences. «Je me suis toujours intéressée aux cristaux, à leurs propriétés, raconte-t-elle. Un jour, je suis tombée sur un livre écrit par le physiothérapeute allemand Ewald Kliegel intitulé Massage avec les pierres. Passionnée, j’ai pris contact avec l’auteur qui depuis est venu chaque année donner des séminaires en Suisse sur le sujet.»

L’attirance pour un cristal est rarement due au hasard

Le principe sous-jacent?

Chaque pierre dispose de propriétés énergétiques, certaines sont stimulantes, d’autres apaisantes.

Et de préciser: «De plus, elles ont toutes leur identité propre, l’une agissant sur notre système musculaire, une autre sur notre système nerveux. Elles ont également des indications bien distinctes au niveau émotionnel, nous aidant par exemple à trouver l’énergie et la confiance nécessaires pour franchir un obstacle, ou encore à mieux gérer des sentiments enfouis.»

Les pierres ont toutes leur identité propre.
Les pierres ont toutes leur identité propre.

De ces petites merveilles, Sylviane Buchilly en possède près d’une soixantaine, qu’elle sélectionne en fonction des besoins de chaque personne. Et de préciser que quelques clients (ou plutôt clientes, les hommes poussant moins souvent les portes de l’institut) «flashent» sur l’un ou l’autre cristal, séduits par son aspect ou sa couleur. «Cette attirance est rarement le fruit du hasard. En général, il s’avère que c’est la pierre qui répond le mieux à leurs besoins.»

Objectif détente, bien-être et harmonie

Aujourd’hui toutefois, c’est à la suite d’une courte entrevue que la thérapeute choisira les pierres avec lesquelles elle me massera. Mes doléances? Stress, troubles du sommeil et tensions musculaires au niveau des épaules et de la nuque… Le pain quotidien de Sylviane Buchilly, dont la clientèle cherche avant tout la détente, le bien-être, «mais aussi à rééquilibrer et harmoniser leur énergie. Les gens viennent ici parce qu’ils sont intrigués par l’utilisation des cristaux, dont les propriétés apportent une petite touche supplémentaire aux bienfaits d’un massage traditionnel et permettent de personnaliser le soin.»

Après un bref instant de réflexion, la thérapeute opte dans mon cas pour la magnésite, qui soulage entre autres les maux de dos, et la dumortiérite, «que l’on appelle aussi take it easy (ndlr: en substance, détendez-vous): elle apporte sérénité et légèreté, apaise, atténue les angoisses et l’agitation intérieure. Elle aide à lâcher prise.»

Voilà qui devrait me convenir à merveille! La séance peut commencer…

La thérapeute utilise notamment le bout le plus épais pour dénouer les tensions et permettre ainsi une meilleure circulation de l’énergie dans le corps.
La thérapeute utilise notamment le bout le plus épais pour dénouer les tensions et permettre ainsi une meilleure circulation de l’énergie dans le corps.

Première étape, le dos: la thérapeute y applique une huile de massage chaude – elle-même enrichie de cristaux et d’huiles essentielles – et profite de ce passage initial pour repérer les nœuds musculaires. Entrent alors en piste les bâtonnets de pierre sélectionnés: «J’utilise notamment le bout le plus épais pour dénouer les tensions et permettre ainsi une meilleure circulation de l’énergie dans le corps.» Curieusement, le contraste de la pierre froide sur l’huile chaude n’est pas désagréable. Presque énergisant. La détente s’installe peu à peu.

En stimulant les zones de chakras des pieds, on peut harmoniser les organes correspondants.
En stimulant les zones de chakras des pieds, on peut harmoniser les organes correspondants.

Le soin se poursuit selon le même principe le long des jambes. Puis on arrive aux pieds… et à leurs zones de chakras. «En les stimulant cette fois-ci à l’aide de galets plats, on peut harmoniser les organes correspondants.» Retour au ventre, puis aux bras et au décolleté, avant de passer au visage où le jade, le quartz rose et l’améthyste, mêlés à une crème aux cristaux pulvérisés, auront également un effet antirides et purifiant sur la peau. A noter qu’un travail peut aussi s’effectuer sur les zones de réflexologie du corps ou sur les méridiens.

La séance touche à sa fin, il sera bientôt temps d’ouvrir les yeux. Une heure et quart s’est écoulée: passé un premier moment de réadaptation au monde réel, je commence à ressentir les bienfaits du massage. Zen, mais revitalisée, le sourire aux lèvres, investie d’un sentiment de légèreté. On en redemanderait! Quant aux troubles du sommeil, s’ils ne se sont pas complètement envolés, je note un léger progrès.

Photographe: Catherine Leutenegger

Benutzer-Kommentare